LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie De Hervé Bazin

Thèse : Biographie De Hervé Bazin. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  21 Septembre 2013  •  Thèse  •  337 Mots (2 Pages)  •  360 Vues

Page 1 sur 2

Biographie de Hervé Bazin

Jean-Pierre-Hervé Bazin nait à Angers dans une famille de la bourgeoisie terrienne bien pensante, issue de l’ancien régime. Famille pas très éloignée des « nœuds de vipère » qu’allait décrire François Mauriac dans ses romans. L’enfance de Bazin auprès d’une mère autoritaire, dans le décor suranné d’une demeure en Anjou, est marquée par de nombreuses fugues. Inscrit contre son gré à la faculté catholique de droit d’Angers, il refuse de passer ses examens. Alors qu’il s’enfuit vers Paris dans l’automobile de son père, il a un accident qui le rend amnésique.

Il fait un long séjour dans un hôpital psychiatrique (qui lui inspirera « La Tête contre les murs ») puis mène une existence brouillonne, tour à tour marchand ambulant, garçon d’ascenseur, ferrailleur… Devenu journaliste, Bazin sera en fait un grand blessé de l’enfance, sauvé par l’écriture. En 1946, il publie un premier recueil de poèmes, couronné du Prix Apollinaire.

La suite, c’est l’immense succès de « Vipère au poing ». Ecarté par le conseil des Dix, le livre parade aux devantures avec une bande disant « Hors Goncourt ».

La figure de Folcoche, la marâtre qu’il eut comme mère, devient vite mythique. Inaugurée par ce cri de haine, son œuvre sera faite de tranches de vie bien saignantes abordant différents sujets de société (mariage, divorce, rapports adultes-enfants…). Dès 1949, Bazin s’est engagé dans un mouvement mondialiste pour l’amélioration du sort des opprimés et des déshérités.

Pierre Moustiers, qui le connaissait bien, parlera à son sujet d’une « aventure de la tendresse bafouée ». En 1960, il est élu membre de l’Académie Goncourt, dont il devient président en 1973. Il reçoit le Prix Lénine de littérature en 1980.

Plusieurs fois marié, Bazin, dont l’enfance fut si terrible, aura sept enfants !

Quand il meurt, à l’âge de 84 ans, il est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, pour la plupart des romans (publiés chez Grasset et au Seuil). Son dernier livre, « Le Neuvième jour », est un cri d’alarme sur les dangers de la science.

...

Télécharger au format  txt (2.1 Kb)   pdf (52.7 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com