LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'éloge de la simplicité

Lettre type : L'éloge de la simplicité. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  11 Octobre 2017  •  Lettre type  •  438 Mots (2 Pages)  •  259 Vues

Page 1 sur 2

C – L’éloge de la simplicité : Dernier caractéristique de ce pays idéal, la simplicité des mœurs de ses habitants. Les habitants sont en effets qualifiés de « simples et heureux dans leur simplicité ». Fénelon utilise ici deux termes de la même famille, l’adjectif « simple » et le nom « simplicité ». Cette répétition encadre l’idée de bonheur, soulignant ainsi le lien très fort qu’on peut relever entre ces deux notions. Ce mode de vie s’oppose à plusieurs reprises à celui des autres nations : « ils ne daignent pas » ; « ils n’avaient besoin d’aucune monnaie » ; « ils ne veulent souffrir que… ». A chaque fois, la négation vient souligner l’absence de tout ce qui complexifie la vie ailleurs, pour souligner par contrecoup la simplicité de la vie en Bétique, comme l’atteste l’expression « vie simple et frugale », où les deux adjectifs sont quelque peu redondants.

ts, qui viennent adoucir l’air vers le milieu du jour » (peut-être évocation du

climat de l’Andalousie ?).

- la terre est source de vie ; personnification du paysage (« dans les vallons et dans les

campagnes unies ») et métaphore filée de la fertilité : « Ainsi toute l’année n’est qu’un

heureux hymen du printemps et de l’automne, qui semblent se donner la main. La terre,

dans les vallons et dans les campagnes unies, y porte chaque année une double moisson ».

- univers hors du temps, mythique et placé sous le signe d’un plaisir sain : « Ce pays semble

avoir conservé les délices de l’âge d’or ». Le présent semble abolir le temps dans l’éternité ;

récurrence des adverbes « toujours » et « jamais ».

2. Le paradis sur terre

- La nature elle-même est un pays de Cocagne préservé de toute atteinte et qui pourvoit en

abondance à la subsistance de ses habitants : procédé de l’accumulation et usage du pluriel

suggèrent la profusion : « Les montages sont couvertes de troupeaux. » Surenchère : « une

double moisson ». Vitalisation de la nature.

- la négation restrictive exclut tout accident : « Ainsi toute l’année n’est qu’un heureux hymen

du printemps et de l’automne, qui semblent se donner la main ».

- topos du locus amoenus ; mention d’éléments types : le fleuve et l’eau ; la brise (« zéphyrs

rafraîchissants ») ; les fruits (« grenadiers ») les fleurs (« arbres toujours verts et fleuris »,

« lauriers, jasmins » qui confirment par leur présence la douceur du climat).

- la description fait voir un lieu où tout n’est qu’agrément pour le regard : appel aux sens

donc et fusion heureuse des quatre éléments. Aspect merveilleux d’un Eldorado où l’on

trouve

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (50 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com