LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'étranger D'Albert Camus

Commentaires Composés : L'étranger D'Albert Camus. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2012  •  554 Mots (3 Pages)  •  1 057 Vues

Page 1 sur 3

L'Étranger est paru en 1942 pendant qu’il était résistant (seconde guerre mondiale). Camus présente un homme que des circonstances extérieures vont amener à commettre un crime absurde. Le personnage principal du roman qui condamné à mort car, il n’a pas pleuré à l’enterrement de sa mère, il assiste, indifférent à la cérémonie car il ne veut pas pleurer pour quelqu’un envers qui, il n’éprouvais pas d'affection.

Après l’enterrement, le personnage principal va nager et rencontre par hasard, Marie une écrivante qu’il avait déjà connu. Ensemble, ils iront voir un film et passeront la nuit ensemble. Le matin suivant la séance de cinema, il rencontre Raymond Sintès (son voisin de palier) qui lui demanda d’écrire une lettre pour blâmer et humilier sa maitresse maghrébine. Meursault sera plutôt direct et franc avec cette personne, craignant plus tard des représailles avec le frère de la personne qu’il venait de fustiger. La semaine suivant cette lettre, le voisin de palier du personnage principal qui n’est autre que Meursault attaqua physiquement et verbalement cette femme, ce qui vaudra à Raymond une convocation au commissariat. En sortant, il invite Meursault et Marie dans un cabanon de bord de mer. Marie profita de l’endroit pour demander Meursault en mariage, celui-ci accepta sans trop de conviction. Le jour suivant cette annonce, Raymond, Meursault, et le propriétaire du cabanon décident de se promener sur la page et croisent un groupe de personnes maghrébines dont l’un d’entre eux était, par faute du hasard, le frère de la maitresse de Raymond. Le frère de cette personne provoqua physiquement Raymond, qui fut blessé au couteau. Quelques moment après cette triste affrontement, Meursault toujours sur la plage, rencontre un des arabes qui avait agresser Raymond, Meursault sortit alors de sa poche le pistolet de son voisin de palier, et tira a de nombreuses reprises sur cette personne qui était allonger sur le sable, sans rien sentir pour son acte et la personne.

Meursault est arrêter puis questionner, ses propos envers son acte montre encore une fois qu’il n’éprouve rien envers l’acte qu’il vient de commettre. En prison, avant que son procès est lieu, il s’occupe en lisant (le plus souvent un article de journal sur un fait divers). Puis le procès a lieu, on l'interroge plus sur son comportement lors de l'enterrement de sa mère que sur son meurtre. Il avoue avoir commis son acte à cause du soleil, ce qui déclenche de long rire lors de l'audience. La sentence tombe : il est condamné à la guillotine.

Le héros du livre est condamné parce qu'il ne joue pas le jeu comme les autres. En ce sens, il est étranger dans la société ou il vit, Meursault ne veut pas jouer pas le jeu, il refuse de mentir. L’étranger c’est donc l'histoire d'un homme qui, sans être héroïque, accepte de mourir.

L'œuvre de Camus se caractérise par deux thèmes principaux : celui de l'absurde entre un décalage d’un besoin d'idéal (il se relaxe en allant nager) et du monde réel (il rencontre une veille amie) et celui de la révolte crée par des crimes engendrés (ici la vengeance de frère contre Raymond). Dans cette histoire absurde, Meursault est considérer comme un étranger qui est perdu moralement. Il se pose des questions qui deviendront omniprésente dans le roman.

Albert

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (56.7 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com