LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche De Lecture: le roman L'Etranger D'Albert Camus

Commentaires Composés : Fiche De Lecture: le roman L'Etranger D'Albert Camus. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  24 Février 2014  •  3 635 Mots (15 Pages)  •  998 Vues

Page 1 sur 15

FICHE DE LECTURE : L’ETRANGER D’ALBERT CAMUS

I- L’Auteur

1) Eléments biographiques

Une enfance pauvre.

- Albert Camus naît à Mondovi (Algérie).

- Ecrivain du XXème siècle.

- Second enfant de Lucien Camus = ouvrier agricole (mort pendant la première guerre mondiale) et de Catherine Sintes = jeune servante d'origine espagnole illettrée et presque analphabète.

- Ne connaîtra pas son père = vit dans un des quartiers pauvres d'Alger, Belcourt.

- M. Germain aide Albert Camus à obtenir une bourse = poursuit ses études au lycée Bugeaud d'Alger.

- Camus aime le football (gardien de but du lycée) et la philosophie = professeur Jean Grenier.

- La tuberculose = l’empêchera de passer son agrégation de philosophie.

Le militant et le résistant.

- Bac en 1932 > étude de philosophie et premiers articles (revue étudiante)

- 1934 = épouse Simone Hié > petits boulots pour les études et pour son couple.

- En 1935 = adhère au parti communiste > fin = 1937

- En 1936 (diplômé de philosophie) > Théâtre du Travail > écrit Révolte dans les Asturies avec des amis > pièce interdite

- Joue des pièces de théâtres

- En 1938 = journaliste d’Alger-Républicain > rend compte des procès politiques algériens.

- Situation internationale mauvaise > STOP d’Alger-Républicain > Albert Camus > Paris > journaliste Paris-Soir > divorce de Simone Hié et épouse Francine Faure.

- En 1942 = Dans un mouvement de résistance > articles dans Combats = journal à la libération. Publie L’Etranger et le Mythe de Sisyphe chez Gallimard > + de notoriété.

- Rencontre de Jean-Paul Sartre = 1944. > Période amicale Sartre/Camus : « l'admirable conjonction d'une personne et d'une œuvre » Sartre à Camus = mise en scène de la pièce Huis Clos. Plus tard = relation envenimer = pt de non retour.

Le témoin engagé

- En 1945 = Caligula (Gérard Philippe). 2 ans > La Peste (immense succès). Camus quitte le journal Combat.

- l'Homme Révolté > foudres des surréalistes et des existentialistes. Existentialiste = Jean Paul Sartre = article violent sur l’Homme Révolté dans les Temps Modernes = rupture Camus et Sartre.

- Albert Camus =grande douleur sur la situation Algérienne > articles (Express) = malheur personnel. - La Chute (1956) ; dérange et déroute > cynisme et son pessimisme.

Le Nobel, la mort

- Prix Nobel 1957 (44ans) pour « l'ensemble d'une œuvre qui met en lumière, avec un sérieux pénétrant les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes ».

- Camus souhaitait = André Malraux prix Nobel 1957.

- Le 4 janvier (3ans après) Camus meurt : accident de voiture (voiture de Gallimard).

- Dans la voiture : Premier Homme = livre inachevé.

2) L’œuvre en général

Comme bien des écrivains de sa génération, Camus a voulu pratiquer tous les genres littéraires qui pouvaient contribuer à l'expression de ses idées ou de ses doutes. Aussi est-il plus juste d'articuler ses œuvres autour des thèmes qu'elles abordent plutôt qu'en fonction du genre dont elles relèvent: le roman, le théâtre et l'essai. Il a lui-même désigné les deux grands cycles de sa maturité: l'absurde et la révolte. Mais on ne peut négliger ni les essais de jeunesse ni les derniers récits, qui annonçaient sans doute une nouvelle manière, prématurément interrompue.

Ecrits algériens L'Absurde

Révolte dans les Asturies théâtre (1936) L’Etranger roman (1942)

L'Envers et l'Endroit essai (1937) Le Mythe de Sisyphe essai (1942)

Noces essai (1939) Caligula théâtre (1944)

La Mort Heureuse roman (1971) Le Malentendu théâtre (1944)

La Révolte La Solitude

La Peste roman (1947) La Chute roman (1956)

L'Etat de Siège théâtre (1948) L'Exil et le Royaume nouvelles (1957)

Les Justes théâtres (1950) Le Premier Homme roman (1995)

L'Homme Révolté essai (1951)

Autres essais

Lettres à un Ami Allemand (1945)

Réflexions sur la guillotine, in Réflexions sur la peine capitale (Camus/Koestler, 1957)

Discours de Suède (1958)

Chroniques

Actuelles I - Chroniques 1944-1948 (1950)

Actuelles II - Chroniques 1948-1953 (1953)

Actuelles III - Chroniques algériennes 1939-1958 (1958)

Adaptations théâtrales Correspondances

Le Temps du Mépris (Malraux) Avec Jean Grenier / 1932-1960 (Gallimard - 1981)

La Dévotion à la Croix (Calderón) Avec Pascal Pia / 1939-1947 (Fayard/Gallimard

...

Télécharger au format  txt (18.3 Kb)   pdf (171.5 Kb)   docx (17.3 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com