LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Au coeurs des famille monoparentales

Dissertation : Au coeurs des famille monoparentales. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  3 Mars 2023  •  Dissertation  •  671 Mots (3 Pages)  •  321 Vues

Page 1 sur 3

Depuis l’introduction du divorce mutuel en 1975, les modèles familiaux ne font qu’évoluer.Au coeur des familles monoparentales, la place et le rôle du père et de la mère connaissent de grands changements et de grandes problématiques que ce soit financières ou psychologiques. Qui doit garder les enfants ? Quels sont les nouveaux enjeux pour ce nouveau schéma familial de plus en plus répandu ? Pour répondre à ces questions, nous allons nous concentrer sur l’origine et le fonctionnement de ces familles particulières, ainsi que sur les types de gardes des enfants et le rôle des parents.

Les familles françaises se sont transformées au fil des décennies, entraînant l'émergence de nouveaux modèles familiaux. En termes de taille historique, les familles françaises ont récemment connu de nombreux changements au fur et à mesure de l'évolution de la loi, comme le divorce par consentement mutuel en 1975, l'ouverture des adoptions aux célibataires en 1996 et le mariage homosexuel en 2013. Les familles monoparentales, comme leur nom l'indique, sont celles qui ne comptent qu'un seul parent. Plusieurs facteurs pourraient en être la cause, comme le décès d'un parent dans 10 % des familles en 2005 et le divorce dans 40 %, ou encore des choix parentaux, comme des familles extraconjugales ou des relations illégitimes. Le pourcentage de familles monoparentales a considérablement augmenté ces dernières

années .Après une période de faible développement entre 1950 et 1980, comme dans le cas du divorce lui-même en 1975, les femmes étaient dépendantes de leur mari et incapables de subvenir aux besoins de leurs enfants.

Premièrement, dans une famille monoparentale, où la charge de l’enfant est exclusive à un seul parent, les rôles du père et de la mère ne sont pas égaux. Bien que cette garde permette une certaine stabilité pour l’enfant, avec un seul revenu entrant il y’aurait probablement une situation de précarité. En effet, 85 % des familles à garde exclusives sot gérées par des femmes. Alors que le père, dans la plupart des cas, n’aide pas financièrement. Ce n’est pas rare que le père ne verse aucune pension alimentaire décidé par le juge. Pour cela, l’État a mis en place une agence nommée « Caisse Allocations Familiale » qui aide les mères en difficulté face au manque de pensions. Cette agence permet un

2

prélèvement de la pension afin de lutter contre la précarité de la famille monoparentale. Il y’a donc une différence importante entre le rôle du père et celui de la mère.

Deuxièmement, une famille monoparentale dans laquelle les deux parents veulent être en contact avec l’enfant est la garde alternée. En fait, selon les psychologues, c'est le plus recommandé pour les enfants. Ce processus consiste à partager de manière plus ou moins égale la garde des enfants.Cela permet un soutien émotionnel des deux parents pour l'enfant, ainsi qu'un lien entre l'enfant et les deux parents. Mais cette mesure ne serait possible que si les deux parents ont chacun obligatoirement une habitation qui est conforme et qui soit en norme et en règle. Cependant, cette garde peut souvent perturber les jeunes qui vont devoir changer de foyer régulièrement. On voit que la garde partagée est toujours une bonne solution si les deux parents veulent avoir accès

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (41.9 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com