LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse Du Tableau: Whaam! De Roy Lichtenstein

Compte Rendu : Analyse Du Tableau: Whaam! De Roy Lichtenstein. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  18 Avril 2012  •  464 Mots (2 Pages)  •  2 459 Vues

Page 1 sur 2

Whaam !

Le tableau est constitué de deux panneaux de tailles identiques. Celui de gauche représente un avion américain abattant un autre avion figuré sur le panneau de droite. Selon Lichtenstein, cette oeuvre est humoristique « un tableau tirant sur l’autre ». Les caractéristiques propres à la bande dessinée sont utilisées : formes simples et cernées d’un trait noir, lettres démesurées pour le bruit de l’explosion, présence d'une légende enfermée dans une bulle en haut de l’image : "j'ai pressé la commande de tir... et les fusées ont flambé devant moi dans le ciel...", langage cinématographique avec utilisation de différents plans pour marquer la profondeur, figuration de la trajectoire des balles et des effets de la désintégration de l’appareil ennemi.

Les couleurs jaune et rouge des lettres "WHAAM !" et des flammes sont déposées en aplats rehaussés d’un cerne noir. Les autres couleurs, fond et carlingue de l’avion, ont été réalisées sous forme de trame, une juxtaposition de petits points que l’artiste a déposés à l’aide d’un écran métallique perforé. Cette grille comportait des trous à intervalles réguliers à travers lesquels la peinture a été appliquée à l’aide d’une brosse à dent. Pour la couleur de l’avion, Lichtenstein a associé une trame de points bleus à une autre de points rouges qui, même vus de près, tendent à se fondre dans l’oeil du spectateur

Pour réaliser cette oeuvre, Lichtenstein a utilisé du "Magna", appellation commerciale d’une sorte de peinture acrylique. Apparue sur le marché après la Seconde Guerre mondiale, la peinture acrylique présente les avantages de sécher vite et de ne pas jaunir avec le temps. Le tableau est constitué de deux panneaux de tailles identiques. Celui de gauche représente un avion américain abattant un autre avion figuré sur le panneau de droite. Selon Lichtenstein, cette oeuvre est humoristique : un tableau tirant sur l’autre. Les caractéristiques propres à la bande dessinée sont utilisées : formes simples et cernées d’un trait noir, lettres démesurées pour le bruit de l’explosion, présence d’une bulle avec texte en haut de l’image, langage cinématographique avec utilisation de différents plans pour marquer la profondeur, figuration de la trajectoire des balles et des effets de la désintégration de l’appareil ennemi. Les couleurs jaune et rouge des lettres "WHAAM !" et des flammes sont déposées en aplats rehaussés d’un cerne noir. Les autres couleurs, fond et carlingue de l’avion, ont été réalisées sous forme de trame, une juxtaposition de petits points que l’artiste a déposés à l’aide d’un écran métallique perforé. Cette grille comportait des trous à intervalles réguliers à travers lesquels la peinture a été appliquée à l’aide d’une brosse à dent. Pour la couleur de l’avion, Lichtenstein a associé une trame de points bleus à une autre de points rouges qui, même vus de près, tendent à se fondre dans l’oeil du spectateur.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (52 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com