LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Bibliographie Et Influences De Grünewald

Commentaires Composés : Bibliographie Et Influences De Grünewald. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  11 Janvier 2014  •  396 Mots (2 Pages)  •  443 Vues

Page 1 sur 2

Matthias Grünewald est une personnalité unique dans l'histoire de la peinture allemande. Sa vie et son activité artistique sont mal connues, et l'œuvre qu'il a laissée n'est pas très volumineuse. Pourtant, elle représente un grand moment de la peinture et dépasse largement les limites de son temps. Elle s'inspire toujours de thèmes sacrés, plus précisément des souffrances et de l'œuvre rédemptrice du Christ, auxquelles Grünewald prête une poésie dramatique tout en conservant le vocabulaire formel de la fin du Moyen Âge. Son chef-d'œuvre, le célèbre retable d'Issenheim, par ses thèmes et son langage plastique, est l'expression ultime de la pensée et du sentiment religieux du Moyen Âge.Bien que Matthias Grünewald soit un des plus grands peintres allemands, on ne connaît avec précision ni son nom, ni la date et le lieu de sa naissance. On l'a longtemps confondu, dans les traités d'histoire de l'art, avec un autre artiste, Mathis de Seligenstadt (Saxe), qui était sculpteur. Le nom de « Grünewald » est cité pour la première fois par J. Sandrart dans sa Teutsche Academie de 1675. Dans les documents conservés, on le rencontre sous le nom de Mathis Gothart Pictor ou Mathis Nithart. Lui-même signait d'un monogramme, M.G.N. ou M.G. C'est néanmoins sous le nom de Grünewald qu'il est connu.

Grünewald est peut-être né à Würzburg, en Bavière. Il semble qu'il soit demeuré assez longtemps à Aschaffenburg et qu'il y ait ouvert un atelier. Il est souvent fait mention de lui dans cette ville entre 1505 et 1526. En 1510, il est officiellement occupé comme maître d'œuvre ou architecte au service de l'archevêque de Mayence, Uriel von Gemmingen. En 1511, il participe à la construction de la résidence de l'archevêque d'Aschaffenburg. Quelques années plus tard, il est à Issenheim, en Alsace, où il travaille au couvent des Antonins. En 1517, au plus tard, il est de nouveau à Aschaffenburg et peint le retable de l'autel de Notre-Dame-des-Neiges.

On a quelque fois comparé Grünewald au flamant Jérome Bosch(1453-1516) pour la richesse de l'imaginaire fantastique et sa fascination de la cruauté . Bien qu'on ne lui connaisse pas de discipline ni de successeur direct, Grünewald inspirera certains peintre expressionnistes du XXè siècle, comme Max Beckmann, ou Otto Dix ( qui fut prisionner de guerre près de Colmar), mais aussi Pablo Picasso (série des Crucifixions, Max Ernst(Tentation de Saint-Antoine) et Francis Bacon ( Trois études de figures au pied d'une crucifiction).

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (57.5 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com