LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Art Impliqué Bac Pro : Quelle est la place de le techno dans la musique populaire ?

Analyse sectorielle : Art Impliqué Bac Pro : Quelle est la place de le techno dans la musique populaire ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  16 Mai 2018  •  Analyse sectorielle  •  3 511 Mots (15 Pages)  •  504 Vues

Page 1 sur 15

TECHNO

“Loin des idées reçues, cet art du bruit, “boom boom” sauvage qui a fleuri dans les années 70, est l’aboutissement d’une véritable pensée conceptuelle : celle qui vise l’harmonie entre l’homme et la machine”

Machine Soul - Jon Savage

Sommaire

Problématique : Quelle est la place de la techno dans la musique populaire ?

• Introduction

• Partie I - Les origines

Musique électronique Techno

House

• Partie II - Les artistes

Jeff Mills

Nina Kraviz Paul Kalbrenner

• Partie III - La diffusion

• Conclusion

Franckie Knuckels Marshall Jefferson

Green Vellvet

Introduction

Dans cet ouvrage je vais présenter les origines de la musique électronique, ainsi que des artistes phares. Ensuite je replacerai la techno dans son espace socioculturel, afin de répondre à la problématique : quelle est la place de la techno dans la musique populaire ?

Les Origines

Musique Electronique

Dès la fin du 19e siècle, les compositeurs désirent construire des instruments électroniques. Il s’agit de longues recherches.

Ces recherches visaient à élargir l’orchestre et permettre de nouvelles sonorités. Comme l’éléctro- musical piano et la harpe électrique d’Élisa Gray et Alexander Graham, en 1876.

En 1951, Herberts Eirmet prend en charge le studio de musique de la WDR à Cologne en Allemagne, c’est le premier studio de musique électronique en Europe.

Dans les années 1970 le studio de Stockholm réalise des recherches appelées synthèse hybride. Le matériau musical récupéré par ces chercheurs est de plus en plus diversifié et sa maniabilité

permettra aux compositeurs de se libérer et de dépasser les limites de leurs exigences. En conséquence leurs exigences se sont faîtes de plus en plus complexes.

La musique électronique a vu le jour dans le monde de la musique savante, elle est par la suite rentrée dans la culture populaire.

Une des premières signature électroniques est à la télévision britannique pour l’émission “Doctor Who” en 1963.

À la fin des années 1960, Wendy Carlos popularise la musique des premiers synthétiseurs avec ses deux albums : Switched - On Bach2 et The Well - Tempered Synthetizer, qui reproduisaient des morceaux de musique baroque.

En 1969, George Harrison l’a introduit sur l’lalbum Abbey Road des Beatles.

En Allemagne des sons électronique ont été incorporés à la musique populaire par des groupes comme : Cluster, Can, Popol Vuh et d’autre.

C’est Jean Michel Jar qui popularise la musique électronique en France.

Techno

La techno émerge en 1980 à Détroit aux États-Unis.

La techno de Détroit apparaît lorsque le légendaire disc-jockeys “ The Electrifying Mojo” animait sa propre

émission de radio “Midnight Funk Association” avec de nouveaux sons électriques influencés par l’électronica Européen, comme Kraftwer, Man Parrish et Soul Sonic Force.

Entre 1977 et 1980, Midnight Funk Association diffuse Trans Europe Express dans son intégralité, c’est là que Juan Atkins, Derrick May et Kevin Sauderson rentrent en contact avec ces nouvelles sonorités. Atkins, May et Sauderson citent tout trois l’émission de Electrifying Mojo comme le déclic les ayant conduit à produire cette

nouvelle musique bientôt appelée techno.

C’est en formant Cyborg qu’Atkins synthétise l’ensemble des influences reçues de Electrifying Mojo et crée une musique qui est encore proche de Kraftwerk, mais prend ses distances notamment par

l’abandon définitif de la structure chanson ( intro - couplet - refrain ).

La techno naît symboliquement en 1985 avec la création par Juan Atkins du label indépendant “Métroplex”, suivi du label “Transmat” par Derrick May en 1986 et KMS par Kevin Saunderson en 1987.

La musique d’Atkins est toujours restée très cérébrale, May et Saunderson donnent à la techno son caractère dansant et festif.

House

La house est lancée au début des années 1980 à Chicago.

Son nom provient du Warehouse club où jouait Franckie Knuckles un Dj résident.

La house descend du disco. À la fin des années 1970 le disco commence à introduire des sons électronique comme la production de Giorgio Moroder du single Donna Summer I Feel Love en 1977. La même année, l’album de Kraftwerk, Trans Europe Express à commencé à être joué

dans des clubs New Yorkais.

Au début des années 1980, les Djs de Chicago expérimentent la house en mixant deux exemplaires du même titre disco. En utilisant cette technique, les Djs ont pu répéter certains passages, en sauter d’autres et étendre la durée des voix, ce qui leur a permis de créer des remixs du

titre original.

La house se développe localement dans les maisons, les garages et les clubs de Chicago initialement pour les amateurs locaux et clubs undergrounds sans objectif de vente commerciale. Les

titres sont beaucoup plus longs et conceptuesl que ceux joué à la radio.

La house a aussi une influence de message politique vers des gens considérés comme exclus de la société, notamment les communautés gays et noirs.

Franchie

...

Télécharger au format  txt (22.4 Kb)   pdf (75.2 Kb)   docx (25 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com