LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'autoportrait de Van Gogh

Fiche : L'autoportrait de Van Gogh. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  2 Février 2016  •  Fiche  •  762 Mots (4 Pages)  •  3 489 Vues

Page 1 sur 4

Autoportrait de Vincent Van Gogh (1853-1890)

Introduction :

Je vais vous présenter l' un des 43 autoportraits de Vincent Van Gogh, c'est une peinture d'huile sur toile faite  en 1889, mesurant 65 cm sur 54,5 cm. Actuellement, cet autoportrait est exposé au musée d'Orsay à Paris.

Né en 1853 et mort en 1890, l'artiste néerlandai a eu une enfance très dur, son père était pasteur. Il a beaucoup voyagé dans sa vie, notamment à Arles, en provence, en février 1888, tout l’émerveille : le soleil, les vergers en fleurs… Il assimile les techniques des Impressionnistes et des Pointillistes pour parvenir à un style personnel. Paul Gauguin le rejoint. En dépit de leur amitié, les disputes incessantes amènent Van Gogh à une automutilation de l’oreille droite.

Ce portrait a été réalisé lors du séjour que le peintre a fait à l'azil psychiatrique de Saint Rémy de Provence où il peint 150 toiles parmi lesquelles on compte de grands chefs d’œuvres.  Quelques mois après, en juillet 1890, Van Gogh se suicide en tirant un coup de revolver dans la tête , car sa folie était incurable, dans le champ de blé qu’il a peint quelques jours avant. Il n'a eu aucune vente de ses tableaux de son vivant, mais à sa mort, il a eu une énorme reconnaissance, ces tableaux sont l'un des plus chers au monde.

 

Contexte artistique :

Van Gogh est classé dans la catégorie des peintres impressionnistes (=liée à la représentation réaliste).  Il est pourtant le précurseur du courant expressionnisme (=son but est une représentation de ses sentiments), d'ailleur son autoportrait est classé comme œuvre expressionnisme.

A leur époque, les oeuvres impressionnistes apparurent d'une modernité tellement scandaleuse, qu'il fallut plus de trente ans à leurs contemporains pour, sinon les aimer, au moins les admettre. Ces tableaux  sont contre les règles de la peinture.

 Pour cet autoportrait, Van Gogh peint avec une nouvelle utilisation de la peinture : une touche longue et épaisse, sinueuse, voire torturée avec ses volutes (=ornement en forme de spirale), qui suit les mouvements de son âme.

Description :

On voit le visage et le buste  (plan rapproché poitrine) d'un homme. Il est représenté en ¾ gauche.  Le portrait occupe pratiquement toute la place sur le tableau, sur une taille réelle : c'est une saturation.

Les couleurs dominantes sont le bleu, que l'on trouve sur le fond, les vêtements et ses yeux, une nuance de roux pour ses cheveux et sa barbe, du blanc pour la chemise, le beige pour son visage et du vert sur son visage et quelques traits.

Plusieurs nuances de bleus sont présentes : du bleu turquoise pour le fond, du bleu/gris pour les habits et les yeux et le bleu outre-mer pour les contours de ses habits sous forme de volutes.

Interprétation :

L'homme représenté est bien sur Van Gogh, il a 36ans quand il peint ce portrait, il paraît pourtant plus âgé.

Le fond du tableau et les vêtements sont de même couleurs, cela met donc en valeur son visage étant également placer au centre du tableau.

 Quand on regarde le tableau, on a l'impression qu'il nous regarde, le regard nous transperce avec son intensité. On dirait qu'il est inquiet : bouche très serré, sourcils froncés, il a un visage déterminé, presque coléreux. L'arrière-plan est dominé par les lignes sinueuses, plongeant Van Gogh dans un ensemble confus de tourbillons et de vagues, il était sur qu'il devenait fou.

Van Gogh croyait à l’importance des couleurs pour traduire un état d’âme. Il a choisi des couleurs froides pour donner plus d’intensité à son portrait.

 En réalisant ce portrait, Van Gogh a voulu dévoiler sa propre intériorité, interroger l’image qu’il donne de lui-même et s’assurer de sa capacité à peindre encore.

Ce tableau a été peint lors du séjour volontaire que Van Gogh a effectué à l’asile de Saint-Rémy de Provence. Le peintre est tout à fait lucide quant à son état : il veut rassurer son entourage, en particulier son frère Théo, et se rassurer lui-même, en continuant à peindre.

Oeuvre en rapport :

J'ai choisit de vous montrer une œuvre en rapport avec l'autoportrait de Van Gogh. Cet œuvre c'est l'autoportrait au Christ Jaune de Paul Gauguin, figure du postimpressionnisme, peint en 1891, d'une hauteur de 38cm et de longueur 46cm.  J'ai voulu vous montrer l'autoportrait au Christ Jaune car c'est un autoportrait d'un grand ami de Van Gogh. On peut voir des similitudes avec l'autoportrait de Van Gogh, leurs bustes et tous les deux en ¾, les coups de pinceaux sont très marqués. Il s'agit en réalité d'un portrait au triple visage, dans lequel l'artiste révèle différentes facettes de sa personnalité.

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (65.4 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com