LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

HDA (histoire des arts): la peinture Tres De Mayo de Goya

Commentaires Composés : HDA (histoire des arts): la peinture Tres De Mayo de Goya. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  24 Avril 2014  •  613 Mots (3 Pages)  •  929 Vues

Page 1 sur 3

HDA Domaine : art du visuel

Année : 2012/2013 Niveau : 4éme Thématique : art/état et pouvoir

Discipline : Arts plastiques/histoire Objet d’étude : le Tres de Mayo et « ses remakes »

Le « Tres de Mayo »

Présentation (N, T, D, A , O ) + taille (voir dossier p 109)

Francisco Goya

1814

huile sur toile

266x345 cm

Musée du Prado, Madrid

Description :

a) Les personnages de gauche et centraux

3 : Allongés dans leur sang, les fusillés sont au premier plan du tableau. Leurs visages éteints, la bouche ouverte et les yeux clos, contrastent avec les visages terrorisés des condamnés.

4 : Les insurgés pris vont être fusillés d'ici quelques instants. La peur se lit dans le regard du personnage de gauche, alors que celui de droite, emporté par l'angoisse, refuse de voir la fusillade, et se cache le visage. Les pleurs, les cris, le claquement des rafales et les ordres des soldats... voila le paysage sonore de ces instants.

2 : Personnage central du tableau, éclairé par la lanterne, le fusillé symbolise le martyr du peuple espagnol et le courage. Les genoux à terre, la poitrine offerte aux balles des soldats, les bras en croix

b) Les personnages de droite

Les soldats napoléoniens exécutent les insurgés espagnols.

Alors que les insurgés sont vus de face, nous ne voyons aucun visage de soldat.

Les soldats ne forment qu'une masse anonyme et brutale

c) L’arrière plan

La scène se déroule très tôt le matin, il est peut être 3 heures.

Cependant la nuit ici peinte par Goya symbolise aussi la mort, le deuil et la répression qui s'abat sur l'Espagne.

Analyse :

Quel événement historique peint Goya ?

CONTEXTE :

Napoléon fait de son frère Joseph le roi d'Espagne en 1808 :

les habitants de Madrid refusent et se révoltent le 2 mai 1808 (tableau de Goya : Dos de Mayo); le clergé joue un rôle essentiel dans cette révolte.

Les révoltés sont fusillés en plusieurs points de la ville durant la nuit du 2 au 3 mai sur

l'ordre du maréchal Murat.

Ces massacres sont peints en 1814 : le peintre est accusé, à juste titre, par la monarchie

espagnole restaurée d'avoir eu des sympathies pour les mouvements

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (67.9 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com