LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse d’un tableau La Colonne Brisée, Frida Kahlo

Dissertations Gratuits : Analyse d’un tableau La Colonne Brisée, Frida Kahlo. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  13 Octobre 2013  •  896 Mots (4 Pages)  •  1 408 Vues

Page 1 sur 4

Histoire des arts : Analyse d’un tableau

La Colonne Brisée, Frida Kahlo

1. Présentation de l’œuvre

La Colonne Brisée est un tableau peint par Frida

Kahlo en 1944.

Frida Kahlo est une artiste peintre mexicaine qui a

vécu dans la première moitié du XXème siècle. Née en

1907, elle fut victime d’un accident de bus à l’âge de 18

ans, qui la marqua à jamais. Elle souffrit toute sa vie des

suites de ses blessures, notamment à la colonne

vertébrale, et dut subir de nombreuses opérations et

jusqu’à l’amputation d’un pied. C’est après cet accident

qu’elle se mit à peindre. L’ensemble de son œuvre parle

de cet accident et de cette souffrance, ainsi que de sa

relation avec son mari Diego Rivera, un célèbre peintre

mexicain. Elle mourut en 1954.

2. Description et analyse de l’œuvre

2.1. Description

La colonne brisée est une œuvre figurative faite à la peinture à l’huile, de petit format (40 x 34 cm).

C’est un autoportrait puisque c’est Frida elle-même qui est représentée.

Le tableau représente Frida debout, avec le corps fendu et ouvert pour que l'on puisse bien voir ce

qui se passe à l'intérieur. Son buste est retenu par un corset de fer qui semble l’empêcher de se briser. La

colonne que nous voyons dans la fente est une colonne ionique (colonne qui, dans l’Antiquité, soutenait

les monuments) qui représente la colonne vertébrale. Elle est brisée à six endroits. Le personnage est nu

sous le corset. Un voilage cache la partie basse de son corps. Il y a des clous un peu partout sur son

corps : on peut en dénombrer cinquante-six. Ses longs cheveux noirs et ses sourcils épais mettent en

valeur ses yeux desquels sortent des larmes qui inondent son visage.

L’arrière-plan est composé d’un champ et du ciel. Les couleurs sont sombres et se confondent

presque. Le champ est lui-aussi fendu à plusieurs endroits, il est désertique.

2.2. Analyse formelle

Le tableau est composé de deux plans : au premier plan, Frida, et au second le champ et le ciel.

Le personnage est au centre, il prend presque toute la place. Il y a des lignes horizontales au second

plan, avec la ligne d’horizon (démarcation entre le ciel et le champ) et les fentes dans le champ, et au

premier plan avec les quatre lanières blanches du corset. Perpendiculairement, il y a également des

lignes verticales avec la colonne, les deux lanières du corset sur les épaules et la ligne de clous qui

descend le long de ses bras et jusqu’à sa jambe droite. Le tableau est donc équilibré et ordonné puisque

la construction présente des lignes relativement droites et perpendiculaires. Les couleurs de l’arrière plan sont très sombres, malgré le ciel bleu. Le champ est marron, vert.

Ces couleurs semblent représenter la torpeur, la désertion et donc la solitude. Le personnage est peint

avec des couleurs plus vives et plus chaudes : le blanc du corset

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (78 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com