LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les représentations d’architecture sont-elles des œuvres d’art?

Dissertation : Les représentations d’architecture sont-elles des œuvres d’art?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2019  •  Dissertation  •  1 790 Mots (8 Pages)  •  81 Vues

Page 1 sur 8

Les représentations d’architecture sont-elles des œuvres d’art?

INTRODUCTION

Traditionnellement, l’esthétique de l’architecture a été pensée comme une partie de la philosophie de l’art (esthétique). Les concepts et théories esthétiques qui servent dans l’analyse des arts dits « purs » sont appliqués au service de l’étude de l’architecture.

Ainsi, l’esthétique de l’architecture se concentre sur des structures particulières qui peuvent être vues comme « œuvre architecturales » comparables aux œuvres d’art et avec des caractéristiques identiques à celles que nous trouvons esthétiquement intéressant et plaisantes dans les œuvres d’arts.

Une œuvre d’art de par sa définition est un objet de création artistique ou esthétique, généralement fait par un artiste.

Partant du faite que l’architecture est un art, pouvons-nous aussi dire que les représentations de cette architecture sont des œuvres d’art ?


Certains diront sans aucune hésitation que l’architecture est un art à part entière et d’autres, que c’est une possibilité dépendant ainsi du projet, du contexte, de la période. Et Tout bien considéré, que l’architecture soit un art à part entière, peut parfois être sujet de débat.

Si l’on se contente de la définition du mot art : « Expression par des créations humaines d’un idéal esthétique », je pense que l’architecture y trouve convenablement sa place. L’architecture quant à elle à une définition qui emmène à bien des controverses. Selon Julia Morgan, architecte américaine (1872 -1957): « L’architecture est un art visuel, et les bâtiments parles d’eux-mêmes. » et le philosophe Socrate dit d’elle « Mais l’architecture, qui fait usage de mesures et d’instruments, en retire, je crois, cet avantage qu’elle a beaucoup de justesse et qu’elle est plus scientifique que les autres arts ». C’est cette sorte d’énigme qui rend le domaine de l’architecture aussi difficile à classer mais quoi que passionnant.

Je conçois que l’architecture concerne la structure mais intègre un rapport à la science, la technique et à l’art qui est à mon sens très particulier et important.

Concernant des œuvres pouvant être considérées comme de l’art, je peux citer :[pic 1]

   [pic 2][pic 3][pic 4]

  [pic 5][pic 6]

 [pic 7][pic 8][pic 9]

Dans la classification des 7 arts, l’Architecture est considérée comme le premier art avant la Sculpture. La sculpture serait donc l’art le plus proche de l’architecture contrairement à ce que pense Kant. On parle même d’Architecture-sculpture.

La structure est par définition une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en volume, en relief, soit en ronde-bosse. Si on parle d’architecture-sculpturale, on peut donc sans contestation qualifier l’architecture d’art.

Je pense que l’architecture est, au moins en partie, coextensive avec la sculpture et c’est pour moi une raison d’admirer le travail des architectes comme Zaha Hadid ou Daniel Libeskind avec des œuvres que je qualifierais de sculpturale dans leur architecture.

Considérer l’architecture comme un art au sens de Collingwood, impose de la voir comme activité expressive (telle que la sculpture ou la peinture), dérivant sa nature et sa valeur d’un dessin artistique. De même, si l’architecture est un art, nous en déduisons que les architectes sont des artistes et produisent par conséquent des œuvres d’art. Or, la représentation de l’architecture par ceux-ci ou par d’autres peut se faire aussi bien par le dessin que par la photographie afin de pouvoir l’apprécier.

Le dessin est une technique et un art consistant à représenter visuellement, en deux dimensions, personnages, paysages, objets ou idées, par des formes et des contours, en excluant a priori la couleur.[1] Jean Auguste Dominique a dit : « Le dessin est la probité de l’art ». Notons que dans la classification des arts, le dessin est classé en 3eme rang dans l’art visuel.

Si le dessin peut être considéré comme une œuvre d’art, il est également une étape antérieure à la confection d’une œuvre ; celle-ci, parfois réalisée dans une autre technique comme la sculpture, la peinture, ou encore l’architecture. A ce propos, Giorgio Vasari (1511/1574) disait aux talents novices de son temps : « Celui qui maîtrise la ligne atteindra la perfection en chacun de ces arts ».

[pic 10] [pic 11]

            [pic 12]1   [pic 13] 2 [pic 14] 3 [pic 15]4

Je pense que dans les différents types d’art, les artistes par le dessin tente d’immortaliser leurs œuvres afin que celles-ci subsistent dans le temps, faisant de ses représentations par le dessin de véritables œuvres d’art. Prenons exemple sur le tableau de La Joconde qui est l'une des œuvres d'art les plus célèbres du monde si ce n’est la plus célèbre. Serge Zeller a déclaré : « A travers La Joconde, quand l’art nous souris, la beauté devient intemporelle ». Le génie de l’œuvre a traversé les siècles et reste le témoignage d’un art vivant et d’un chef-d’œuvre de l’auteur.

« L’art d’édifier est entièrement fondé sur les linéaments et la construction. Tout le principe des linéaments se résume en une méthode réglée et suffisante pour accorder et joindre les lignes et les angles au moyen desquels la figure de l’édifice est comprise et circonscrite. Aussi est-ce bien au dessin qu’il appartient de fixer par avance aux édifices et à leurs parties une position adéquate, un nombre précis, ainsi que la forme et la figure de l’édifice reposent entièrement dans ses linéaments »[2]

...

Télécharger au format  txt (11.8 Kb)   pdf (374.7 Kb)   docx (404.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com