LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche Histoire Des Arts: L’œuvre de Italo Calvino "Marcovaldo ou les saisons en ville"

Rapports de Stage : Fiche Histoire Des Arts: L’œuvre de Italo Calvino "Marcovaldo ou les saisons en ville". Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  22 Avril 2015  •  697 Mots (3 Pages)  •  11 351 Vues

Page 1 sur 3

FICHE HISTOIRE DES ARTS :

"MARCOVALDO OU LES SAISONS EN VILLE"

Italo Calvino est né en 1923 à Santiago de Las Vegas (Cuba) et mort à Sienne (Italie) en 1985. Il est le fils d'un agronome et d'une biologiste, il fut diplômé de l'université de Turin grâce à sa thèse sur l'écrivain Joseph Conrad.

L’œuvre de Italo Calvino "Marcovaldo ou les saisons en ville " est une œuvre publiée pour la première fois en 1963. C'est un recueil de vingt nouvelles évoquant le vie de Marcovaldo sur cinq années, un manœuvre qui autrefois vivait à la campagne et maintenant en ville pour pouvoir nourrir sa famille, en fait le livre est une partie de sa biographie. Les différentes nouvelles qui se succèdent montrent avec un certain humour comment la société et le monde urbain peuvent arriver à influencer les personnes et modifier leurs comportements. Marcovaldo doit affronter la bureaucratie, la société de consommation, les inégalités, le travail répétitif et le petit salaire qu'il reçoit.

En étant que lieu symbolique de la société de consommation, le supermarché a beaucoup inspiré le cinéma, la littérature ou la chanson vers la fin du XXème siècle, le plus souvent dans un sens négatif.

Dans "Marcovaldo ou les saisons en ville" Italo Calvino offre une description déprimante de la société de consommation mise en scène au supermarché.

1) Descriptif du supermarché

Dans cet extrait, le supermarché est représenté comme un endroit festif où tout le monde a envie d'aller. A peine les gens sont-ils sortis du travail, qu'ils se rendent au supermarché pour consommer. Tout est fait pour attirer l’œil des gens et les faire consommer. Mais ce qui est comique, c'est que les personnes vont acheter ce qu'elles ont fabriqué. Tout est fait pour cela : "vitrines illuminées" ; "les rouges saucissons" ; "les piles d'assiettes jusqu'au plafond" ; "coupons de tissus déployer comme des queues de paons" pour attirer l'attention et forcer à la consommation. Les consommateurs sont attirés au supermarché comme un enfant vers un parc d'attraction : "les pelotes de ficelle de couleur tourbaient comme des toupies" ; "les vitrines illuminées" ; "les feuilles de papier à fleur battaient des ailes".

2) Descriptif des consommateurs

A partir du moment que le consommateur met les pieds ans un supermarché, il a un comportement étrange, il se comporte comme un troupeau d'animaux : "une queue interminable serpentait sur tous les trottoirs, sous toutes les arcades des rues et, s'engouffrant à travers les portes vitrées des magasins, se pressait autour de tous les comptoirs, poussée par les coups de coude dans les côtes de chacun comme par d'incessants coups de piston" ; "se ruait vers la consommation" on a l'impression que pour les consommateurs, le fait de consommer est une question de vie ou de mort. Ensuite, ils se comportent comme des animaux sauvages : "la foule des consommateurs faisait irruption pour démanteler, grignoter, palper,

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (70 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com