LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Akali, Secrets de fabrication

Mémoire : Akali, Secrets de fabrication. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  21 Novembre 2013  •  252 Mots (2 Pages)  •  450 Vues

Page 1 sur 2

Les ninjas les plus réputés sont issus de deux provinces voisines (Köga et Iga) à côté de Kyöto. Ils ne devaient rendre de compte à personne et n’obéir à aucune règle, contrairement aux samouraïs. Ils pouvaient dont pratiquer des techniques de guerre non-orthodoxes comme de l’espionnage, des embuscades, des assassinats, etc. Les grandes familles faisaient appel à eux pour des pillages et des assassinats. Les ninjas étaient maîtres dans l’art de s’introduire dans les châteaux ou camps militaires et d’y provoquer un incendie.

La différence entre samouraïs et ninjas est assez difficile à faire.

L’entraînement d’une kunoichi et d’un shinobi est différent. Le terme « kunoichi » vient du fait que les hommes ont neuf trous dans leur corps et les femmes dix. L’entraînement de ces dernières était donc plus porté sur la manipulation et la séduction.

Un évènement marquant pour la province d’Iga fût la soumission par les troupes de Nobunaga Oda entre 1579 et 1581. Les deux premières tentatives furent un échec, mais pour la troisième, Nobunaga envahit la province avec six armées. Face au nombre d’envahisseurs, les techniques des ninjas étaient insuffisantes et les familles des deux provinces furent massacrées. Les survivants trouvèrent refuge chez les seigneurs voisins et se mirent à leur service. À partir de là, certains ninjas ont été employés afin de protéger le château du dictateur militaire japonais et ils devinrent en quelque sorte la police dans la capitale Edo. Cette période fût caractérisée par la paix entre les clans, pour cela, les techniques ninjas étaient très intéressantes.

...

Télécharger au format  txt (1.6 Kb)   pdf (43.4 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com