LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation de culture artistique: Le portrait photographique est-il un simple enregistrement du réel ou une représentation chargée d'histoire ?

Mémoire : Dissertation de culture artistique: Le portrait photographique est-il un simple enregistrement du réel ou une représentation chargée d'histoire ?. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  30 Août 2012  •  1 065 Mots (5 Pages)  •  3 173 Vues

Page 1 sur 5

DISSERTATION DE CULTURE ARTISTIQUE

Sujet:Le portrait photographique est-il un simple enregistrement du réel ou une représentation chargée d'histoire ?

«Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois»,Roland Barthés.

Avec le portrait photographique, le XIXe siècle ouvre l'âge de la représentation de soi. La photographie à la capacité de saisir les réalités de la vie dans leur manifestation les plus quotidiennes,mai il apparaît dés le début qu'elle est utilisé pour fixer des scènes construites , en théâtralisant les lieux et les personnages. Avec la démocratisation de l'appareil photographique au milieu du XXe siècle il n'est plus réservé aux classes social élevé et les photographes ce posent la question de la figuration et passent par une déconstruction de la réalité en explorant de nouvelles possibilités . Ils explorent tous les genres et sous genres, cela grâce aux progrès technologique .Mais comment le portrait photographique est-il passé d' un simple enregistrement du réel à une représentation chargée d'histoire ?

Nous verrons pour commencer que la photographie au XIXe siècle avait pour objectif de montrer sa catégorie social grâce à des artifices et des mises en scènes typique de l'époque victorienne .Le portrait photographique devait représenté et être fidèle à la réalité il y avait un souci de reconnaissance de la personne. Mais dans les années 1950 après le choc émotionnel des deux guerres, la photographie ce veut témoin et représente la mémoire. Le portrait photographique rompt avec les portraits classique, il n'y a plus cette volonté de reconnaissance des modèles .Et avec la vulgarisation de l'appareil photographique des artistes montrent la société dans son entier, riche ou pauvre ,notamment en mettant en scène des stéréotypes.

I/ le portrait photographique du XIXe siècle qui est une simple représentation du réel

A) le portrait photographique de l'époque victorienne

Même si la photographie saisi la réalité ,c'est une réalité modifié qui créer l'illusion pour mettre en avant des personnes de catégorie social aisé ,grâce à des artifices. Les photographes mettent surtout en scène des sujets religieux ou historique,les positions sont forcé et sont étudiés pour mettre en avant les personnes et leur richesse,et leur puissance .

Lewis Caroll photographe anglais ,fait surtout des portraits de petite fille de famille bourgeoise ou noble comme Lorina et Alice Lidell en chinois 1859 ou Xie Kitchin 1874.La mise en scène et rigoureuse et soignée le travail est fait en studio les décors ,les meubles et tous les éléments architecturaux véhiculent l'idée de pouvoir .

B)L'utilisation d'illusion, d'artifice pour révéler le merveilleux dans la photographies

A l'époque l'engouement pour la fantaisie est visible en littérature mais aussi en photographie .Les modèles ce travestissaient, le temps d'une mise en scène pour ressembler à des personnages biblique mais aussi à des peintures. Grâce à des mises en scènes très irréaliste et féérique qui s'inspire du théâtre.

La photographe Julia Magaret illustre des poèmes avec des photos comme Gareth et Lynette en 1874 représentent des anges des madones ,ces mises en scènes sophistiqué rompt avec le réalisme des photographe de cette époque .

C)Une volonté de reconnaissance du modèle

La photographie étant à la mode tous le monde veut ce faire photographier ,cela devient une véritable photographie

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (91.4 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com