LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Olympia Edward Manet

Note de Recherches : Olympia Edward Manet. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  6 Février 2013  •  322 Mots (2 Pages)  •  560 Vues

Page 1 sur 2

L’Olympia de Manet, exposée au salon de 1865, marque une composition en totale rupture avec l’esthétique classique et l’art officiel des " salons ", exclusivement ouvert aux peintres académiques et ceux acceptés par la critique. C’est pourquoi le tableau choqua vivement, tant à cause de l’attitude provocante et inédite de la femme représentée que de la technique picturale neuve. Il s’inscrit dans le courant impressionniste, qui contribua à révolutionner l’art de la peinture.

On peut supposer que Manet s'inspire de la Vénus d'Urbino du Titien dont la pose est identique, et aussi de la Maja dénudée de Goya. La figure de la Venus est chaste et innocente. Auprès d'elle le chien est un symbole de fidélité et les deux servantes rangent des affaires dans un coffre de mariage. Ici l'Olympia n'a rien d'innocent. Son regard troublant fixe le spectateur, tandis que sa main au modelé vigoureux cache son sexe. L'atmosphère érotique est renforcée par la présence du chat noir à la queue relevée, aux pieds de la jeune fille. Ce chat noir ajouté par Manet, non sans humour, pour remplacer l'innocent chien figurant dans la Vénus d'Urbino, désigne par métaphore ce que la jeune fille cache de sa main. Il traduit aussi, à sa façon, une présence masculine. La Maja dénudée est plus proche des implications sexuelles de l'Olympia, mais la femme n'a pas un regard aussi froid que le modéle de Manet. Goya montrait l'amour-passion, tandis que Manet montre l'amour vénal. C'est la prostitution sous le Second Empire qui est évoquée, un sujet d'autant plus provoquant que le traitement est réaliste. Le caractère désintéressé et hautain de l'Olympia est traduit par le fait que la femme de chambre au second plan se fond avec la couleur du mur. Elle apporte à l'Olympia les fleurs qu'elle vient de recevoir, mais celle-ci n'y prête aucune attention et continue à poser et à aguicher les spectateurs (que nous sommes) d'un regard franc et dépourvu d'ambiguité.

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (45 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com