LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Définition d'un gène

Cours : Définition d'un gène. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  9 Novembre 2019  •  Cours  •  724 Mots (3 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 3

La compréhension du gène = voir science et vie hors série 230 mars 2005+science et avenir octobre 2017

Avant 1940 : L’ADN n’est pas encore considéré comme le support de l’information génétique.

1941 : Edward Tatum, Georges Beable = chaque gène (information héréditaire) semble gouverner la synthèse d’une enzyme .Un gène = une protéine.

1953 : découverte de la structure de l’ADN (Rosalind Franklin, Francis Crick et James  Watson)

1957 : Crick énonce ce qui allait devenir le dogme central de la biologie moléculaire : l’ADN fabrique de l’ARN, l’ARN fabrique des protéines et les protéines nous fabriquent.

1970 : Au milieu de la séquence codant la protéine sont intercalés des portions d’ADN apparemment inutiles. Un gène peut coder de ce fait différentes protéines.

De 1991 à 2001 : séquençage du génome humain .On montre alors que 98 % du génome ne permet pas la synthèse de protéine.

2012 : Sur la totalité des gènes découverts (40 000) seule la moitié sert à fabriquer des protéines .On aurait  100 000 gènes  (exprimés en ARN) qui ne sont jamais traduits en protéines, et qui pourraient avoir un rôle dans la régulation du génome.

Un gène= fragment d’ADN héréditaire transmis d’une génération à une autre ou encore entité labile (instable) fonctionnelle façonnée par la cellule en fonction du lieu et du moment qui va aboutir à la synthèse d’une protéine donnée. Ce n’est pas parce qu’un gène est présent qu’il s’exprime.

Les produits des gènes sont organisés en voies et réseaux complexes .Ces réseaux contiennent un grand nombre de composant moléculaire, et peuvent participer à la réalisation de multiples tâches au sein de l’organisme .Ces réseaux sont « robustes ». Ils peuvent résister à des altérations de leurs composants.

L’épigénétique : étude des changements de l’expression des gènes. Elle émet l’hypothèse que l'environnement pourrait moduler l'activité de certains de nos gènes pour modifier nos caractères, voire induire certaines maladies qui pourraient être transmis(es) à la descendance.
Il n’existe donc pas de gène de la criminalité ou gène de l’homosexualité etc….Toute caractéristique structurale ou fonctionnelle complexe d’un organisme est le produit de l’action de 100 ou de milliers de gènes et aucun ne peut être considéré comme plus responsable que les autres.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La compréhension du gène = voir science et vie hors série 230 mars 2005+science et avenir octobre 2017

Avant 1940 : L’ADN n’est pas encore considéré comme le support de l’information génétique.

1941 : Edward Tatum, Georges Beable = chaque gène (information héréditaire) semble gouverner la synthèse d’une enzyme .Un gène = une protéine.

1953 : découverte de la structure de l’ADN (Rosalind Franklin, Francis Crick et James  Watson)

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (102.8 Kb)   docx (212.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com