LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Activité de SVT: la réaction immunitaire qui fait intervenir les lymphocytes

TD : Activité de SVT: la réaction immunitaire qui fait intervenir les lymphocytes. Recherche parmi 230 000+ dissertations

Par   •  19 Mars 2017  •  TD  •  532 Mots (3 Pages)  •  499 Vues

Page 1 sur 3
  1. LA REACTION IMMUNITAIRE QUI FAIT INTERVENIR LES LYMPHOCYTES T

Nous avons vu que la réaction immunitaire adaptative se met en route lorsque les cellules dendritiques présentent l’antigène aux lymphocytes T. La reconnaissance de l’antigène peut s’effectuée grâce aux récepteurs T (doc 3 page 313 du Bordas). Les récepteurs T sont des protéines fixées dans la membrane des LT. Ils sont composés de 2 chaînes polypeptidiques ayant une partie constante et une partie variable (site de fixation de l’antigène) et ils ne reconnaissent que les antigènes présentés par les cellules présentatrices d’antigène ou CPA.

Comme vu plus haut, il existe de types de LT, les LT CD8 et les LT CD4. Ces deux différents types de lymphocytes ont des rôles différents dans la réaction immunitaire adaptative. Les lymphocytes CD8 vont agir en pratiquant la réaction cytotoxique (réaction immunitaire qui permet de détruire les cellules indésirables de l’organisme (virus ou cancérisation)).

 Quelle est l’origine des lymphocytes cytotoxiques ? Comme nous le montre le doc 2 page 319 du Bordas , lorsqu’un antigène est présenté par le CPA à un un LT CD8 , il y a activation de ce lymphocyte par sélection clonale. Ensuite vient l’amplification clonale où il y a multiplication du LT CD8 activé par mitose. Enfin les nombreuses cellules de LT CD8 obtenues vont se différenciées soit en LT cytotoxiques mémoire, soit en LT cytotoxiques qui se rendront dans les tissus infectés afin de détruire toute cellule anormale.

Le doc 1 page 318 du Bordas nous détaille les différentes étapes de la réaction cytotoxique. On a d’abord la reconnaissance de la cellule cible. Les LT CD 8 sont chargées de surveiller les membranes des cellules de l’organisme. Ils détectent les cellules infectées  grâce au peptide viral associé à une molécule de CMH se trouvant à la surface de la cellule infectée. Cette cellule infectée doit ensuite être détruite. Il existe de mécanisme de destruction de la cellule : la cytolyse qui se fait par dissolution des éléments qui composent la cellule et l’apoptose qui se fait par libération de signaux chimiques qui vont mener au suicide de la cellule à cause de boursoufflures sur sa membrane.

Les LT CD4 jouent un rôle plus qu’important dans la réaction immunitaire adaptative, qui nous est expliqué dans les doc 3 et 4 page 321 du Bordas. Comme les LT CD8, les LT CD4 sont choisies par les CPA ,se multiplient par mitose et se différencient soit en LT auxiliaires qui sont des sécréteurs d’interleukine 2. L’interleukine 2 qui est un messager chimique,  va augmenter le taux de clonage des LT auxilliaires et contrôler les deux types de réponses immunitaires adaptatives faites par les LB et les LT CD8 en aidant dans la différenciation des LB et des LT CD8. Lorsque l’antigène a totalement disparu, les LT auxiliaires meurent petit à petit, mais certaine restent et deviennent des LT auxiliaires mémoire.

CONCLUSION

La réponse immunitaire adaptative est une réponse acquise au cours de la vie. Ces acteurs sont les différents lymphocytes : les LB, LT CD8 et les LT CD4. Tous ses acteurs vont s’allier afin d’éliminer de façon définitive les agents pathogène en mettant en place différents mécanisme, comme la réaction cytotoxique ou la réaction humorale.

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (67.7 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com