LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La diversité des cultures est-elle un obstacle à l'unité de l'humanité ?

Dissertation : La diversité des cultures est-elle un obstacle à l'unité de l'humanité ?. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  1 Mai 2016  •  Dissertation  •  625 Mots (3 Pages)  •  4 898 Vues

Page 1 sur 3

Kenza Djilali 701

La diversité des cultures est-elle un obstacle à l'unité de l'humanité ?

Toute société humaine a une culture.

La culture est considérée comme un trait caractéristique de l'humanité, qui la distingue des animaux. La culture est ce que l'homme ajoute à la nature. L'homme exerce son humanité par cette culture. C'est processus d'acculturation qui apporte à l'Homme une éducation et lui permet de vivre en société. L'homme est donc le seul être vivant à pouvoir se cultiver.

Cependant, l'humanité de l'homme peut s'accomplir de plusieurs façons différentes dépendante de plusieurs facteurs, comme du groupe, du milieu de l’ethnie ou de la famille auxquels il appartient.

C'est ainsi que diverses formes de sociétés humaines sont crées dans le monde selon leur culture.

Ainsi nous nous demanderons si cette diversité des cultures constitue un obstacle à l'unité de l'humanité.

Pour répondre à cette interrogation nous nous demanderons dans un premier temps si cette diversité des cultures rend l'unité de l'humanité problématique puis l’unité du genre humain malgré la diversité des cultures.

I)

La culture est une source de diversité, belle a découvrir mais qui peut aussi provoquer des désastres et des détachements de l'unité de l'humanité comme à Jérusalem ou les religieux se battent depuis la nuit des temps car ils ont pas les mêmes idées, les mêmes Dieux...

Dans le monde contemporain, les idéologies ethnocentristes et racistes perdurent encore.

Les guerres, les colonisations , les ethnocides sont autant de manifestations de cette incapacité à respecter la diversité humaine.

En effet, sans citer le cas d'Adolf Hitler qui soutenait ouvertement et librement des idéologies racistes, ces convictions politique soutenait le fait que le sang allemand soit purifié des éléments juifs, tziganes, handicapé et homosexuelle qui demeurait dans le pays en ce temps.

Nous pouvons également évoquer le Klu Klux Klan, cette organisation qui prônait la suprématie de la race « blanche » sur les « autres races » et ainsi pourchassait tous ceux qui n'était pas considéré comme faisant partie de cette présumé « race supérieure ».

L'ethnologue Lévi-Strauss nous évoque notamment le cas des indigènes dans les Grandes Antilles peut de temps après la découverte du continent américain, pendant que les Espagnol cherchaient si les indigènes avait une âme ou pas, ces derniers immergeait dans l'eau des prisonnier afin de vérifier si ils étaient sujet à la putréfaction et ainsi étaient des êtres vivant. Face à ces pratiques il serait selon nous juste de qualifier les indigènes de « sauvage » et « non civilisé ,  nous ne ferions donc que réifier la différence culturelle en nous prenant nous même pour des personnes civilisés et le prétendu « sauvage » de même.

N'est-ce pas un modèle d'ethnocentrisme ? En nous donnant la prétention d'être le seul idéal de civilisation possible dans nos façons de penser d'agir et d'interférer dans le monde et ainsi dénier les autres cultures en les élevant au rang de « sauvages ».

II)Cependant, la culture ne se résume pas qu'a des « guerres » ou encore des « différences » ou des « conflits ». Les différentes cultures comportes souvent de nombreux points communs, nous pouvons  citer les religions, qui majoritairement ont un point commun : la croyance envers un ou plusieurs « esprit » ou « dieu », dis être supérieur aux hommes, souvent définit comme créateur de l'univers et donc de l'humanité.

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (71.5 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com