LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Introduction de dissertation de philosophie sur le bonheur.

Dissertation : Introduction de dissertation de philosophie sur le bonheur.. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  31 Octobre 2016  •  Dissertation  •  627 Mots (3 Pages)  •  5 619 Vues

Page 1 sur 3

 Pour faire mon bonheur je veux faire ce que je veux, sans contrainte, sans obligation de choix or les autres nous empêchent souvent de faire ce qu’on veut par exemple au niveau juridique un individu qui aime faire du motocross, il ne pourra pas exercer sa passion partout car c’est interdit sur les routes , ou bien même dans un cas extrême  un individu qui veut rejoindre la Syrie , pour mourir en « martyr » va en être interdit par le gouvernement car c’est considéré comme du terrorisme en ce sens les autres sont donc des obstacles à notre bonheur .  Nous allons prendre le cas des personnes handicapées ou encore ayant un physique difficile à supporter. Est-ce réellement elles-mêmes qui ne supportent pas leur physique ou bien la crainte de ne pas plaire à certaines personnes ? L'attention portée au regard des autres apparaît comme un piège pour notre bonheur. Si j'étais seul je ne me soucierai pas de mon physique, un handicap ne serait pas une souffrance puisqu'il n'y aurait pas de regard pour le juger. Mais parmi les autres il en va tout autrement, il faut subir leur regard, il faut tenter de leur plaire .C’est le aussi le cas lorsque on veut être a la mode par notre tenue vestimentaire ou autres. Notre manière de nous habiller  ne vas pas forcément plaire à tout le monde donc il va y avoir des réflexions agréables ou désagréables qui vont nous empêcher de faire notre bonheur. Et si à force de vouloir d’avantage plaire aux autres qu’a soi même on peut arriver a ne plus se plaire a soi même , donc mon bonheur sera limitée si je me préoccupe que du regard que les gens auront de mon physique ou de mon style vestimentaire etc. Donc je suis le seul responsable de la perte de mon bonheur et non les autres car je peux faire mon choix qui est de me soucier ou non du regard des autres. Cependant, nous vivons en société et si la présence des autres nous interdit parfois de faire tout ce que l'on voudrait faire, nous sentons bien que nous pouvons faire notre bonheur de ce fait les autres participent directement à notre bonheur, comme l’a dit Aristote, l’homme heureux a besoin d’amis, non pour qu’ils lui rendent service mais au contraire pour pouvoir exercer sa propre humanité c'est-à-dire exprimer ses traits de personnalité. Le véritable bonheur ne se vit pas seul. "L'homme seul est quelque chose d'imparfait; il faut qu'il trouve un second pour être heureux". A travers cette citation tirée du Discours sur les passions de l'amour, Pascal affirme que l'on ne peut vivre heureux dans la solitude et que l'homme a besoin d'autrui pour accéder au bonheur. À travers c’est citations nous pouvons constater que l'homme ne pourrait pas vivre ce sentiment de bonheur dans la solitude, c'est-à-dire en l'absence d'autrui. Si personne ne peut décider a notre place de ce qui nous rendra heureux, faudra en conclure que notre bonheur ne regarde que nous ? Il est peu probable nous puissions être heureux seul ; autrui est nécessaire à notre bonheur.

  La question ici est de savoir si vivre avec les autres est un obstacle a notre bonheur ou à l’inverse ,  les autres nous soutiennent à combler notre bonheur.

   Pour répondre à cette question nous allons voir en premier temps si le regard des autres nous empêche-t-il d'être heureux et de combler notre bonheur. Dans un second temps nous allons étudier si les autres sont un obstacle ou un soutien à notre bonheur. Enfin dans un dernier temps nous allons nous poser la question si  c’est nous  seul qui gâchons notre bonheur ?

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (80 Kb)   docx (37.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com