LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Est-ce en la solitude que l'on prend conscience de soi?

Dissertation : Est-ce en la solitude que l'on prend conscience de soi?. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  1 Janvier 2016  •  Dissertation  •  1 004 Mots (5 Pages)  •  3 041 Vues

Page 1 sur 5

Est-ce en la solitude que l'on prend conscience de soi?

On s'est tous déjà un jour isoler pour faire "le point sur soi", se demander la raison de notre existence. La conscience de soi désigne la connaissance qu'à l'homme de ses pensées. Généralement on considère que la conscience de soi est propre à l'homme. Elle institue l'homme comme un sujet, c'est-à-dire comme un être entretenant des rapports particuliers au monde et à lui-même, qui le distinguent des autres espèces vivantes. Un homme est conscient de lui quand il à conscience de son existence. La solitude permet à l'homme de se poser des questions sur lui même qu'il n'ose parfois pas se poser. La solitude permet aussi à l'homme de prendre conscience de lui et d'avoir un regard extérieure sur la société qui l'entoure. Les gens qui nous entoure nous permettent aussi de prendre conscience de soi car ils nous montrent que l'on existe en s'adressant à nous. Est-ce que j'aurais la certitude de mon existence si je vivais entièrement seul? Autrui est une condition d'accès à la subjectivité, on devient un sujet en rencontrant d'autres sujets mais autrui peut aussi être un obstacle car son regard peut nous réduire à l'état d'objet.

La solitude est la liberté de laisser vagabonder son esprit, on ne retrouve pas cette liberté quand on est entouré. Sans l'influence d'autrui le "je" peut être défini selon ma pensée. Dans la solitude on peut se permettre de pensée sans l'avis d'autres personnes et on peut prendre conscience de soi. Lorsque l'Homme est seul, il se ressent seul, donc il prend conscience se son existence puisqu'il se sent être seul. Je peux donc me définir comme un " être pensant " et d'après le cogito de Descartes " Je pense, donc je suis ".

La solitude peut être désiré, certaine personnes aiment se retiré de la société. Ces moments nous permette de se concentrer sur nous même. On peut se résumé les bonnes ou mauvaises choses qu'on a faites dans la journée en se retrouvant seul dans notre lit le soir. C'est souvent à ce moment qu'on prend conscience des choses, par exemple les émotions d'un événement qui s'est produit dans la journée nous revienne car on y repense. C'est aussi à ce moment là que nous vient la reconnaissance. Après avoir gagner une compétition sportive on ne se rend pas forcément compte de ce qu'on a fait mais c'est seulement le soir quand on se retrouve seul que l'on prend réellement conscience de ce qu'on a fait.

La solitude est un besoin pour certaines personnes. La plupart des grands artistes parte en " exil " pour créer leur plus belles œuvres car cela leur apporte un nouveau souffle, une nouvelle vision voire de l'inspiration. Les moines ou les bonnes sœurs, eux, ont besoin de se retiré du commerce des hommes pour se concentré sur la prière, ils ne se sentent donc pas complètement seul car ils sont en constante présente d'un dieu ou d'une divinité. C'était aussi le cas de Descartes qui s'était retiré dans le silence et la solitude propice à la méditation, il croyait seulement en Dieu. La prise de conscience

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (76.6 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com