LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours de philosophie sur l'Art

Cours : Cours de philosophie sur l'Art. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  7 Novembre 2017  •  Cours  •  2 220 Mots (9 Pages)  •  736 Vues

Page 1 sur 9

LA CULTURE (suite 3)

  1. L’ART
  1. Définition

L’art a deux dimensions pour la culture : développementale et mode de vie.

L’art est indissociable de la culture car elle transmet les productions artistiques et développe la sensibilité esthétique. Il y a un lien entre l’art et la technique ; leur relation est paradoxale car il n’est pas certain que le gain technique soit un gain esthétique (ex : cinéma). De plus, la relation artiste/travail est suspecte car les artistes ne travaillent pas vraiment.

> Quelle est la nature du travail artistique ?

Il y a aussi un doute sur la valeur culturelle de l’art ; les sociétés dépensent beaucoup d’argent. On soupçonne que l’art soit inutile, plus du loisir qu’une fonction culturelle à part entière.

> A quoi bon des artistes ?

L’art désigne la production d’œuvres à finalité esthétique en précisant que l’esthétique dépend de l’art. La vocation de l’art serait esthétique.

  1. Platon : L’imitation artistique

PLATON

La réflexion sur l’art commence avec Platon dans République. Il propose la constitution d’une cité idéale avec trois types de personnes :

  • Producteur
  • Militaire
  • Dirigeant

Platon se demande que faire des artistes ; ils ne sont pas les bienvenus, pas respectueux de la société et de la justice. Platon est le premier philosophe de l’art et le premier critique de l’art.

1ère idée : Les représentations artistiques des artistes sont excessivement violentes et spectaculaires

Pour Platon, les artistes ont tendance à se tourner vers certains types d’objets. Ils mettent en scène des thèmes comme la mort, la violence et l’amour. La représentation artistique s’intéresse à ce qui est excessivement animé. Les artistes se détournent des tempéraments sobres et intériorisés. Ils vont donc très vite vers le violent et le spectaculaire. Plusieurs raisons de cela :

  • Imitation des personnes les plus connues
  • Extrêmement plus facile à imiter et à reproduire
  • Le public atteint des émotions fortes.

L’art est tenu par la nature du public, de l’artiste et de la limitation artistique.

2ème idée : L’artiste est un imitateur

Pour Platon, les artistes sont des imitateurs ; ils imitent en moins bien et représentent la réalité en partie fausse. Exemple des 3 lits :

  • Lit intellectuel : définition du lit
  • Lit matériel : fabriqué par l’artisan ; il imite le lit intellectuel pour l’amener dans le concret
  • Lit de l’artiste : produit par l’imitation ; le lit du peintre n’est plus que l’ombre d’un lit.

Pour Platon, l’imitation esthétique a une double perte :

  • Ontologique : qui renvoie à l’être
  • Epistémique : en termes de connaissances, savoirs

L’artiste représente le réel mais en le falsifiant. Le spectateur doit avoir une expérience de réalité or l’artiste préfère tricher pour améliorer plutôt que de montrer la réalité.

3ème idée : L’artiste est un manipulateur

L’artiste parvient à séduire le public -> c’est un spécialiste de la manipulation. Il nous met dans un état d’expérience émotionnelle. L’artiste est une sorte de magicien pour Platon car il génère un monde d’apparence, répand dans la société des mensonges et encourage l’irrationnel. (Socrate a été condamné à mort -> l’art à le pouvoir de tuer)

  • Artiste = anti-éducateur
  • Art = forme de manipulation mentale

  • On voit que l’artiste a un savoir-faire non noble, un savoir-faire manipulateur qui masque l’ignorance.

  1. Aristote : Les causes naturelles de l’art

ARISTOTE

Il remet en cause ce qu’a dit Platon sur l’art et l’imitation. Aristote propose une réhabilitation de l’art car selon lui avant de faire la morale il faut essayer de comprendre.

Platon : homme des idées, intellectuel et moraliste

Aristote : plus sensible au réel, à l’expérience (il analysait d’après des expériences) et réaliste

> Pourquoi y-a-t-il des artistes dans la société ? Quelle est la fonction de l’artiste ?

1ère idée : L’imitation est un phénomène naturel

2ème idée : L’imitation permet de comprendre, assimiler

3ème idée : L’imitation permet d’apprendre, ce n’est pas stérile

4ème idée : Tous les humains aiment apprendre

1ère idée : Alors que Platon a fait de l’imitation un jeu de l’apparence sans idée ni contenu, Aristote rappelle que l’imitation est une tendance naturelle. Les enfants aiment imiter des gestes, paroles, personnes, animaux, fonctions (ex : jouer le rôle de la maîtresse) : ils dessinent le réel.

> Pourquoi l’enfant procède-t-il à ces imitations permanentes ?

Il analyse, modélise le réel qu’il va améliorer pour ensuite se l’approprier -> L’imitation est une appropriation mentale et comportementale du réel ; c’est un travail de pré-conceptualisation (on doit s’attacher à ce qui est important, essentiel et éliminer le superflu)

2ème idée : L’art est une forme d’idéalisation et de compréhension du réel. Les traducteurs d’Aristote parlent souvent de « représentation » et non « d’imitation ».

3ème idée : Le spectateur se reconnait dans les œuvres d’art. Les imitations nous enrichissent car elles fournissent des situations humaines ; ce sont des vecteurs de l’apprentissage. Dans l’art, tout est plus fort, condensé, idéalisé (ex : grâce au cinéma). Les artistes servent à apprendre et à découvrir des images purifiées et travaillées de la réalité (les images ne sont pas des mensonges mais captent l’attention).

...

Télécharger au format  txt (15.1 Kb)   pdf (207.3 Kb)   docx (16.3 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com