LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Construction Dubois

Dissertation : Construction Dubois. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  29 Janvier 2020  •  Dissertation  •  1 020 Mots (5 Pages)  •  41 Vues

Page 1 sur 5

Problématique :

CDI évaluent ses PPCD de la mauvaise façon. Chiffres d’affaires * 2%.

Traitement actuel

CDI a provisionné des charges pour mauvaises créances équivalente à 2% de son chiffre d’affaires 8.46m ou 8.46m*2% = 169 200 à la fin de l’année 2011. 236 400 a été débité des C/C.

Charges créances douteuse   169 200

        @ PPCD                            169 200

PPCD 236 400

    @C/C         236 400

 Fin de l’année 2011                        Au cours de l’exercice 2011

Compt. de la charge de PPCD                Compt. du c/c

La provision au début de 2011 correspond au montant de la fin de 2010 (236 400 radiation c/c en 2011 - 85 000 en 2010 = 151 400). (151 400 – 236 400 + 169 200) = 84 200 c’est ce qu’il me reste pour la provision de 2012

Analyse

Présentement CDI calcul un montant de 2% de son chiffre d’affaire ce qui est inférieure au montant qu’il devrait comptabiliser.

Selon la méthode suivie jusqu’à ce jour par CDI

Exercice 2011 84 200/8.46m = 5.11%

Selon la méthode recommandée par l’IASB qui est de diviser les pertes de crédit attendues (PPCD) par C/C.

Exercice 2010 = 151 400/1 230 000 = 12%

Exercice 2011 = 236 400 / 1 647 000 = 14%

Comptabilisation

Détermination des montants recouvrables

               Moins de 90 jours =70% ; 1 647 000*70%= 1 152 900

1 647 000            

               Plus 90jours = 30% ; 1 647 000*30%=         494 100

                                                                         Total 1 648 000

494 100 * 30% = 148 230

1 152 900 * 12%= 138 348

Mauvaise créances (286 578-84 200)                202 378

                @PPCD                                        202 378

Conclusion

Rattachement des produits aux charges on comptabilise des mauvaises créances de 202 378$

Bois franc et Église Saint sévère

Problématique :

CDI comptabilise ses produits en tenant compte du nombre de mois écoulés sur le nombre de mois prévus au contrat, alors que les coût encourus sont imputés au couts des ventes

Traitement actuel :

Bois franc                                                Église

TEC          170 600

        @ Trésorerie  170 600

Couts des constructions engagés

Clients         143 000

Trésorerie          72 000

        @ FTEC          215 000

Montant facturés aux clients

TEC        57 880

        @ Trésorerie 57 800

Couts des constructions engagés

Clients           20 400

Trésorerie        160 500

        @ FTEC        180 900

Montant facturés aux clients

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (74.2 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com