LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

1945, un monde nouveau ?

Dissertation : 1945, un monde nouveau ?. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  9 Décembre 2015  •  Dissertation  •  993 Mots (4 Pages)  •  1 700 Vues

Page 1 sur 4

En 1945, le monde est à reconstruire. La victoire des alliés vient d’avoir lieu, et le monde est libéré du fléau Nazi. Cependant, l’Europe sort de cette guerre complètement ravagée et affaiblie, et toutes les grandes puissances ont conscience qu’un nouvel ordre mondial est à établir. Il est donc intéressant de se demander pourquoi, en 1945, nous pouvons parler d’un monde nouveau, et quelles sont les limites de ce « nouveau monde ».

Nous verrons donc dans une première partie le bilan de la seconde Guerre Mondiale, puis nous nous demanderons si nous pouvons vraiment parler d’un « monde nouveau » en 1945, et nous finirons par étudier la fragilité de ce « nouveau monde » dans une troisième partie.

Le 8 mai 1945, l’Allemagne signe la capitulation, et, suite aux bombardements sur Hiroshima et Nagasaki, le Japon signe lui aussi la capitulation le 2 septembre 1945. La seconde guerre mondiale est terminée, l’heure est au bilan. Ce conflit fut le conflit le plus meurtrier que l’humanité n’ait jamais connu.

Les pertes humaines sont énormes : entre 40 à 50 millions de victimes, des militaires mais aussi énormément de civils. L’Europe apparait comme le continent le plus touché. Les pertes humaines sont liées au conflit lui-même, mais aussi aux bombardements, aux camps de travail, aux camps d’extermination, à la sous-alimentation, aux épidémies…

En Europe ou au Japon, les bombardements ont fait d’énormes dégâts matériels. Les routes, les ponts, les chemins de fer, mais aussi les campagnes, se retrouvent dévastés, et tout est à refaire.

L’Europe sort globalement très affaiblie du conflit, notamment économiquement.

En effet, le conflit a également eu de grosses conséquences économiques. Les vaincus sont totalement ruinés à la fin de la guerre, et même parmi les vainqueurs, certains pays éprouvent beaucoup de difficultés, comme par exemple le Royaume-Uni, qui se retrouve très endetté, notamment envers les Etats-Unis. La France, quant à elle, se retrouve finalement dans une situation assez stable en 1945.

Nous voyons donc que l’Europe, suite au conflit, se retrouve complètement détruite, et ne peut donc pas avoir la même puissance mondiale qu’elle avait avant le commencement de la guerre. Cet affaiblissement va, au contraire, arranger certaines nations, qui vont en profiter pour s’élever.

Les Etats-Unis, en 1945, sortent enrichis de la guerre. En effet, étant éloignés du conflit, ils ont considérablement augmenté leurs productions industrielle afin de fournir aux Alliés, tout le matériel qu’ils leur manquaient. Nous avons également vu que notamment le Royaume-Unis se retrouve extrêmement endetté envers eux. Au total, les créances qu’ils ont envers les alliés s’élèvent à 50 milliards de dollars. La supériorité économique des USA est évidente, et cela se remarque d’ailleurs en juillet 1944 lorsque les monnaies occidentales s’alignent toutes sur le dollar américain, suite aux accords de Bretton-Woods. Les Etats-Unis se portent si bien que, en 1945, ils détiennent 2/3 de l’or mondial. C’est donc tout à fait naturellement que le modèle américain se diffuse après la guerre, et que les USA en profitent pour essayer de guider le monde vers la liberté et le progrès.

L’URSS, de son côté,

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (86.2 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com