LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de lecture : L’étranger d’Albert Camus

Fiche de lecture : Fiche de lecture : L’étranger d’Albert Camus. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  4 Mars 2021  •  Fiche de lecture  •  800 Mots (4 Pages)  •  565 Vues

Page 1 sur 4

Sorrieul Kerrian 1ère g2

Fiche de lecture : L’étranger d’Albert Camus

                      Résumé de l’œuvre [pic 1]

Tout d’abord Albert Camus, né le 7 novembre 1913 à Mondovien Algérie, et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin dans un accident de voiture est un écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste et nouvelliste français. Il est aussi journaliste militant engagé dans la Résistance française et, proche des courants libertaires, dans les combats moraux de l'après-guerre.

L’Etranger est fortement relié à son contexte historique : l’Algérie coloniale dans laquelle Albert Camus a grandi. On peut voir que les personnages arabes par exemple prennent une place subordonnée dans le livre tout comme dans l’Algérie coloniale.

Au commencement du roman, quand Meursault apprend le décès de sa mère, cela ne lui fait ressentir aucune tristesse, aucun pleur, aucun frisson. Le lendemain des funérailles de sa mère, il rencontre Marie Cardona, sa future épouse, pour qui il ne semble ressentir aucun amour.

La vie de Meursault suit son cours. Plus tard, il se rend, sur l’invitation de son ami Raymond, chez Masson. À la suite d’une bagarre avec un groupe d’homme que Raymond et Meursault connaissaient, ce dernier va commettre un crime nullement prémédité. Il ne ressentira aucun regret.

Meursault est donc conduit en justice. Aucune preuve n’est trouvée pour prouver que Meursault n’avait pas prémédité le crime. Il est donc condamné à mort.  Meursault subira la sentence sans éprouver d’émotions.

Analyse

>Le livre

L’Etranger est un roman utilisant la focalisation interne. Il traite de plusieurs sujets actuels, notamment la justice et l’amour que nous allons étudier.

 > La justice dans L’Etranger 

Albert Camus traite la justice dans L’Etranger en la remettant en cause. Il pointe plus précisément le fait que les jugent exercent leurs pouvoirs en fonction de leurs idéologies et de ce que pense la majorité.

On peut en effet remarquer que les juges tentent de comprendre le manque de regret de Meursault tant sur son meurtre que lors de la mort de sa mère. Meursault se fait donc plus juger par son manque de regret que par son crime lui-même.

>L’amour dans L’Etranger

Evidemment Meursault ne voit pas l’amour comme les autres, un peu comme tout ce qui l’entoure. Ce qui nous permet de l’affirmer, c’est son attitude envers son épouse, Marie Cardona. Lorsqu’elle le questionne au sujet du mariage, il répond sans trop y accorder d’importance. « On peut se marier si tu le veux ». Cette phrase montre que Meursault est tellement désintéresser qu’il exclut sa propre volonté du choix à faire.  

>L’absurde dans L’Etranger

Effectivement l’absurde dans L’Etranger et omniprésent. Ce livre représente bien le mouvement littéraire de l’absurde, il fait en effet parti des romans utilisés afin d’expliquer l’absurde.

On peut donc remarquer que pour Meursault, la vie n’a aucun sens, il n’a aucun but réellement défini et est donc étranger à sa société

Avis personnels

Lire ce livre m’a beaucoup plu. Il n’est pas trop difficile à lire pourtant il apporte une touche philosophique qui fait réfléchir comme le personnage de Meursault, un personnage typique de l’absurde.

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (101.7 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com