LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Qu'est-ce de notre vie? Elements d'analyse pour l'oral du bac.

Fiche : Qu'est-ce de notre vie? Elements d'analyse pour l'oral du bac.. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  11 Mars 2018  •  Fiche  •  668 Mots (3 Pages)  •  950 Vues

Page 1 sur 3

Jean-Baptiste Chassignet, Le Mépris de la Vie et Consolation contre la Mort, 1594

Epoque Baroque, on montre ici que la vie est éphémère, que c’est une vanité, c’est un sonnet (2 quatrains et 2 tercets). Il s’agit d’un poème isométrique. Au début de chaque vers, on pose la même question, il y’a des anaphores. Il évoque les 4 éléments principaux de la nature (eau, terre, feu et air) pour répondre aux questions rhétoriques qu’il pose, c’est une réflexion sur l’existence. Poème didactique, structure circulaire, question/réponse effet en crescendo. Le « Tourbillon » revient sur la structure circulaire.

Foudre  Feu

Fumière Terre

Il met en évidence la petitesse de l’homme, sa fragilité avec la métaphore de la « bouteille » à l’intérieur de l’eau et qui se perd. On remarque que l’anaphore occupe un hémistiche soit la moitie du vers. La question est brève par rapport à la réponse donnée et cette question suscite une réflexion. La difficulté de cette question justifie la dimension existentielle des réponses, c’est donc une question typique du baroque. C’est également une question anthologique.

« Notre vie » est un « nous » inclusif, l’auteur y est inclus.

Le « vous » s’adresse directement au lecteur.

Etant donné que le poète a pour but de nous faire réfléchir c’est un poème argumentatif, la question est philosophique mais la réponse est poétique.

4 définitions de la vie : - « Bouteille molle » qui est un oxymore puisqu’une bouteille est dure. C’est également une métaphore qui renvoie à l’état liquide, ca renvoie à l’image d’une vie fragile et insignifiante.

- « un mensonge frivole », on passe du concret à l’abstrait. De la bouteille molle au mensonge frivole, qui d’ailleurs rime avec «bricole », cette rime permet de faire le lien entre les deux définitions, ce lien se fait dans l’insignifiance.

- « Un songe », une paronomase entre mensonge et songe, il y’a la personnification « Œil qui se décolle », par cette personnification, on revient au concret. Si il dit que la vie est un songe, c’est parce qu’il veut montrer que la mort est un réveil.

- « Un tourbillon rouant », une image métaphysique de la vie, on revient ici à l’abstrait, c’est un tourbillon fatal qui emporte tous les éléments.

Quatre définitions qui jouent sur la métaphore (in absentia), au final on est dans une image de tourbillon, c’est difficile de percevoir une réponse claire.

Il y’a une démonstration logique, on part d’une image très simple qui aboutit à une image délirante. Il y’a un lien avec la religion lorsqu’il parle d’apocalypse/ tourbillon donc fin du monde.

La dernière réponse regroupe les 4 éléments montre la petitesse de l’homme dont la vie n’est que fumière. Les définitions sont au présent de vérité générale, ca se voit avec les verbes « qui sont » et « on pense », ce sont des définitions universelles comme des maximes.

Il y’a 3 questions pour 4 réponses, la réponse finale est une réponse globale, l’anaphore donne le rythme du sonnet et la paronomase (songe et mensonge) permet de souligner la proximité entre

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (46.1 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com