LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Explication linéaire Lettre de Victor Hugo

Fiche : Explication linéaire Lettre de Victor Hugo. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  24 Mai 2021  •  Fiche  •  1 073 Mots (5 Pages)  •  246 Vues

Page 1 sur 5

LECTURE LINEAIRE : “LETTRE”, “L’ÂME EN FLEUR”, II, 6, VICTOR HUGO, LES CONTEMPLATIONS

Première partie : description idéalisée du littoral normand, à la manière d’un tableau (v.1/23)

Deuxième partie : un commentaire du poète ainsi qu’une évocation des impressions suscitées par la contemplation de ce paysage (v.24/34)

Troisième partie : l’évocation pathétique et énigmatique des navires au large de la côte (v.35/44)

En quoi le contraste entre la description exaltée du séjour du poète et la vision tragique finale contribue-t-il à évoquer un bonheur que le poète présente comme fragile et précaire ?

INTRODUCTION

Victor Hugo est un poète, dramaturge et prosateur romantique français, né en 1802 à Besançon et mort en 1885 à Paris. Il est considéré comme l’un des plus importants écrivains de la langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l’histoire du XIXe siècle. Victor Hugo est également le chef de fil du mouvement romantique. Durant son exil à Jersey, il publie en 1856 Les Contemplations, un recueil de poésies qu’il présente comme « le livre d’un mort », « Les Mémoires d’une âme ». Ce recueil est en effet organisé selon une logique biographique partagé en deux grandes parties « Autrefois » et « Aujourd’hui », la césure se situant au livre IV, « Pauca Meae » qui évoque la mort accidentelle de Léopoldine, la fille aînée de Victor Hugo, le 4 septembre 1843. Le poème « Lettre » est issu du livre II « L’Âme en fleur ». Dans ce poème, Victor Hugo présente deux aspects de sa personnalité sous la forme d’une lettre destinée à sa bien aimée : son côté sensible aux couleurs et aux formes et son plaisir à contempler la nature et les enfants

I. DESCRIPTION IDÉALISÉE DU LITTORAL NORMAND, À LA MANIÈRE D’UN TABLEAU

A. Une description précise du paysage côtier

Le poème présente une description très détaillée du paysage dans lequel l’auteur se trouve.

champ lexical d’un paysage champêtre : « ocres et des craies », « plaines », « sillons », « chaumes », « buisson », « gazon », « paysage bistre », « fleuve », « cours d’eau normand », « sels marins » : représente mentalement une image très claire de la campagne normande et du paysage côtier

adjectifs : « vieux toits », « paysage bistre », « pauvre cours d’eau normand » « sels marins », « ornes tortus », « vaste horizon », « mer bleue » : accentue la description du paysage afin d’imaginer plus distinctement l'environnement du poète

repères spatiaux : « à droite, vers le nord », « pleins d’angles », « sous ma fenêtre » et la formule « tu vois cela d’ici » : le poète essaye de donner le plus d’informations sur le paysage au destinataire qui semble absent : il décrit le paysage comme un tableau : ekphrasis

B. Focalisation sur les éléments du village où le poète séjourne

Le poète concentre sa description sur les parties du village qui l’entoure de manière plus précise. On retrouve de nombreux procédés destinés à détailler un maximum les bâtiments et le paysage.

présent a valeur de description : « mêle », « range » : continue à donner

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (48.5 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com