LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quoi le parcours de Boris est-il révélateur d'une réflexion de Gide dans les Faux Monnayeurs ?

Chronologie : En quoi le parcours de Boris est-il révélateur d'une réflexion de Gide dans les Faux Monnayeurs ?. Recherche parmi 238 000+ dissertations

Par   •  9 Avril 2018  •  Chronologie  •  779 Mots (4 Pages)  •  157 Vues

Page 1 sur 4


RAMAZZOTTI Kiara                                                                                                                                        TL2




                                                              LITTERATURE



Sujet :
 En quoi le parcours de Boris est-il révélateur d'une réflexion de Gide dans les Faux Monnayeurs ?

                  Le roman Les Faux-Monnayeurs de André Gide publié en 1925, Boris, un personnage du roman parfais parfois avoir des caractéristiques propres à son auteur. Comme ayant les mêmes personnalité ou péripéties. Nous allons dans un premier pas trouver les similitudes entre le personnage de Boris et André Gide puis dans un second, nous allons nous intéresser à Boris et particulièrement sa vie.


                  Boris est le personnage ayant un passé compliqué de ce roman, en effet son enfance n’a pas était simple. Il apprend qu’il a était adopter quelques semaines avant le baccalauréat. Il est seul puisque son père est décédé et que sa mère cumule plusieurs travails, jusqu’au moment où il rencontre Bronja. Il développe pour elle plus que de l’amitié et l’un l’autre ne pourrait vivre sans l’autre. Edouard écrira d’ailleurs dans son journal :  "Boris et Bronja ne peuvent se passer d'un aliment chimérique […] s'il leur était enlevé, elles succomberaient :  Bronja dans le désespoir, et Boris dans un matérialisme vulgaire."

Pour Boris Bronja représente le meilleur de lui-même et trouve en elle la douceur qu’il n’a pas. Bronja meurt de maladie et Boris désespérer, logeant dans la pension Vedel fera la rencontre de la Confrérie des Hommes Forts. Les garçons de ce groupe sont la cause du suicide Boris, puisque pour réussir les gages il s’est tirer une balle sur la tempe.

Boris représente une vie de désespoir, sa vie est d’ailleurs similaire à celle de Gide qui vit à ce même âge un mal être.

               

   Dans son enfance, André Gide renomme les personnes qui l’ont persécuté comme son camarde Gomez assez similaire à Ghéridanisol. Il est même dit de Boris que : « parmi les autres, il avait l'air d'une fille, le sentait et s'en désolait ». Ces problèmes de santé également sont mis dans le livre, même si ceux de Boris sont plus difficile, ils ont par exemple tous les deux un problème d’onanisme et perdu tous les deux leurs parents très jeunes.

L’orientation sexuelle de André Gide et Boris sont la même, ils sont homosexuels. Dans sa jeunesse, l’auteur s’est lié d’amitié avec Emile Ambresin, qui très jeune s’est suicider. Ce suicide marque Gide toute sa vie c’est d’ailleurs pour cela qu’il y a de petites références sur ce sujet. C’est d’ailleurs pour cela que Boris ce suicide à la fin. Autant Boris que Gide sont en quelque sorte torturé et leur mal être se transforme en problème.

                        Dans Les Faux-Monnayeurs, Gide nous présente un des personnages les plus touchant du roman. Ce personnage sensible permet au lecteur de s’identifier. C’est d’ailleurs ce que Gide à fait en laisse des traces autobiographique prendre part à l’histoire de Boris. Gide est conscient que grandir et passer à l’âge adulte est compliquer. Boris représente tous les moments difficiles de Gide, ces faiblesses. Peut-être que ce personnage a pu être libérateur pour Gide et lui permettre de mettre des mots sur son passé ?

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (67.8 Kb)   docx (11.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com