LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Virus UE2.10 S1

Rapport de stage : Virus UE2.10 S1. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  19 Février 2020  •  Rapport de stage  •  1 251 Mots (6 Pages)  •  30 Vues

Page 1 sur 6

Virus

Partie 2: principaux virus d’intérêt médical

Virus des hépatites 

• Plusieurs virus à tropisme hépatique:  A, B, C, D et E (A, B et C sont les plus fréquentes)

• Gravité et mode de transmission variables selon le virus

Hépatite A

  • Virus de l’hépatite A, VHA.
  • Famille des Picornaviridae
  • Virus nu (non enveloppé) à ARN
  • Très résistant dans le milieu extérieur. Survie dans l’eau durant de longues périodes.
  • Transmission par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés ou par contact direct avec une personne infectée.
  • Hépatite aiguë => pas de forme chronique
  • Risque : forme fulminante
  • Vaccin viral inactivé (seul ou combiné au vaccin contre Hépatite B ou au vaccin contre la typhoïde)

Hépatite B 

  • Virus de l'hépatite B – VHB
  • Famille des Hepadnaviridae
  • Virus à ADN enveloppé (antigène HBs)
  • Strictement humain
  • Principales sources : sang, sécrétions génitales, salive, voie materno-fœtale
  • Durée d’incubation très variable: 1 à 3 mois (moyenne 10 semaines)

[pic 1]

Vaccination contre l’hépatite B

  • Ag HBs purifié:   - plasmatique (1ers essais de P. Maupat en 1975) - génie génétique (vaccin actuel dans pays occidentaux)
  • 3 injections en général (0-1-6) ou 4 injections dans certains cas particuliers (prématurés de < 32 semaines ou < 2 kg : protocole 0-1-2-6 ; immunité à acquérir rapidement : protocole 0-1-2-12)
  • Très immunogène > 95-98% dès l’enfance
  • Confèrent probablement une immunité à vie grâce à une incubation longue et à une mémoire immunitaire
  • Peut être combiné à d’autres vaccins
  • Vaccination obligatoire chez les professionnels de santé

Hépatite C

  • Virus de l'hépatite C (VHC)
  • Famille des Flaviviridae, genre hepacivirus.
  • Virus à ARN monocaténaire, enveloppé
  • Strictement humain.
  • Principale source : Sang 
  • Contagiosité surtout par voie sanguine, faible par voie sexuelle, toxicomanie, transfusion avant 1990
  • Prévalence: 3% de la population mondiale (1% en France)
  • Clinique:

-Formes aiguës : Fréquemment asymptomatique (90 %).

-Formes chroniques : 80% des cas Évolution possible vers la cirrhose (10 à 20% des cas d’hépatites chroniques) et carcinome hépato-cellulaire.

  • Traitement:         -avant : bithérapie interféron+ribavirine

-nouvelles molécules : antiviraux à action direct => guérison proche de 100%

  • Pas de vaccin disponible

Herpesvirus

Virus à ADN double brin, enveloppés

  • Virus persistants à l’état latent après primo-infection [pic 2]
  • Réactivation possible à n’importe quel moment de la vie
  • Pathologies sévères chez les patients immunodéprimés (primo-infection plus graves et réactivations plus fréquentes)

[pic 3]

[pic 4]

Rougeole / Rubéole

  • Maladies infantiles à prévention vaccinale (ROR)
  • Contamination possible à l’âge adulte en absence de vaccination efficace

Rougeole

  • Virus à ARN monocaténaire, enveloppé
  • Grande stabilité antigénique => vaccin efficace
  • Distribution mondiale
  • Infection virale hautement contagieuse +++
  • Transmission : voie aérienne 
  • Clinique: éruption ≈ 14 jrs après le contage de type maculo-papuleuse (morbilliforme) avec intervalles de peau saine (dure 5-6 jours)
  • Possibilité de complications
  • Prévention vaccinale: 2 doses dès 12 mois, rattrapage si une dose

Rubéole

  • Virus à ARN monocaténaire, enveloppé, très fragile
  • Très stable génétiquement => vaccin efficace 
  • Virus strictement humain 
  • Transmis par contacts interhumains respiratoires 
  • En baisse depuis les années 80 avec les campagnes de vaccination mais persistance de petites épidémies
  • Clinique:         -Asymptomatique dans un cas sur deux

-Formes symptomatiques : fièvre, éruption maculopapuleuse rose pâle commençant au visage et s’étendant rapidement au tronc et aux membres, adénopathies, arthralgies, thrombopénie-purpura

  • Risque: transmission materno-fœtale: embryo-foetopathie +++

si contamination < 18 SA

VIH

  • Virus à ARN double brin, enveloppé
  • Famille : Retrovirus
  • Découverte clinique en 1981 : émergences d’infections opportunistes chez des sujets jeunes sans pathologie connue
  • Isolé pour la première fois en 1983 
  • 2 types de virus : VIH 1 et VIH 2.
  • Fin 2017, on comptait dans le monde environ 36,9 millions de personnes vivant avec le VIH, dont 1,8 millions de nouvelles infections.
  • > 35 millions de morts à ce jour
  • Transmission :

-Transmission sexuelle: 80% (70% hétérosexuelle; 5-10% homosexuelle)

-La transmission se fait par les muqueuses : vagin, pénis, rectum

-En contact avec des sécrétions sexuelles ou du sang contenant du virus

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (585.5 Kb)   docx (1.8 Mb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com