LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire contemporaine

Résumé : Histoire contemporaine. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2020  •  Résumé  •  5 732 Mots (23 Pages)  •  23 Vues

Page 1 sur 23

Chapitre 6

Deuxième partie : La domination de l’institution ecclésiale

L’Eglise médiévale et sa structure

  1. Un héritage millénaire

Quand on parle de l’Eglise, on la distingue avec l’église. L’Eglise, peut désigner l’institution mais aussi peut désigner les gens d’église, l’institution ecclésiastiques mais aussi la communauté de tous les croyants, les laïques font partis de l’Eglise. L’Eglise peut être au sens de chrétienté.

L’Eglise a vocation à rassembler l’ensemble de la communauté avec des gens qui sont exclus, c’est à dure qui sont étranger, n’appartiennent pas à la société comme les Juifs et les Musulmans.

L’Eglise peut être conçue comme une institution qui est dominante car elle correspond au premier ordre qui sont ceux qui pris. On va voir un renforcement de l’institution sous son rôle de domination avec une tendance à une séparation entre clerc et laïque qui est voulue par l’Eglise.

  1. Un monde à la fois divers et uni

De fortes hiérarchies à l’intérieur de l’Eglise

  • L’importance de la noblesse dans le clergé

La noblesse est considérable dans le clergé. Ce qui fait que le clergé et la noblesse forme un monde assez uni mais ils peuvent se retrouver concurrent. Comme pour le contrôle des terres.

  • Les devoirs de l’Eglise

L’Eglise doit en tant qu’institution, défendre ses droits vis-à-vis des puissants. L’Eglise doit commencer par se positionner vis-à-vis des nobles.

  • Des écarts importants dans les hauts dignitaires

Il y a un écart considérable entre les prélats, les hauts dignitaires comme le Pape, cardinaux, évêques et abbés. Beaucoup de ces prélats, exercent des pouvoirs comme étant des princes temporels car ils ont des seigneuries. Les prêtres qui ont une charge limitée, sont curés, ils ont la cure, responsabilité d’une paroisse.

Les différences entre le clergé réguliers et le clergé séculier

  • Clercs réguliers et séculiers

Ceux qui obéisse à une règle spécifique comme le chanoine sont des clercs réguliers. Ceux qui vivent dans le siècle, avec le peuple sont des clercs séculiers.

  • Les moines

Les moines obéissent à des règles, mais ils ne sont pas totalement assimilés à des clercs. On peut devenir moine sans être clerc. Mais on assimile les moines au clergé régulier car ils portent la tonsure qui est le fait de rasé une partie des cheveux. Parmi eux, il y a beaucoup de prêtres.

Les moines appartiennent au clergé régulier car ils obéissent à une norme, respectent un engagement. L’engagement se sont des vœux qu’ils font pour se séparer du monde, être dans un isolement qui leur permet de servir Dieu cela se traduit par la prière, la célébration des offices, les études, le travail.

  • Le clergé séculier

Le clergé séculier sont ceux qui vivent dans le siècle. Ils ont comme mission de s’occuper des âmes des fidèles, des laïcs. Ils ont la cura animarum c’est-à-dire qu’ils doivent veiller au salut de ses paroissiens.

Ils sont en contact en permanence avec les fidèles comparés aux moines. Ils vont administrer les sacrements comme la messe, mariage, extrême onction qui permettent aux fidèles d’être sur le chemin du salut.

Unité de l’Eglise en tant qu’ordre

  • Séparation avec les laïcs

L’unité de l’Eglise en tant qu’ordre vient de la séparation avec les laïcs. C’est pour ça que l’on appelle les clercs.

  • Décret de Gratien

Le décret de Gratien de 1140, est un commentaire du droit canon. Il définit les clercs par renoncement du mariage, travail de la terre et à toutes possessions privées. Ces clercs sont dispensés de la justice ordinaire, ils jouissent du for ecclésiastique. Ils vont être jugés par l’officialité. For veut dire à extérieur, ils sont à l’extérieur du droit.

Comment devenir clerc ?

  • Le premier degré

Il existe différentes manières d’être clerc. Le premier degré est de recevoir la tonsure. Cela est nécessaire car c’est un geste d’humilité.

  • Les ordres mineurs

On peut ensuite accéder aux ordres mineurs. Le premier c’est portier puis lecteur, exorciste ou acolyte.

  • Les ordres majeurs

Mais ce qui fait vraiment que l’on va rentrer dans l’église, c’est qu’on va être reçus dans les ordres majeurs comme diacre, prêtre, sous-diacre. C’est généralement une voie sans retour car on ne peut pas se marier.

  • Entrer dans un monastère

Cette césure peut aussi intervenir lorsque l’on rentre dans un monastère. Ce sont des vœux définitifs car on a fait un vœu devant Dieu.

Être clerc

  • Mode de vie différent

Quand on est clerc, on a un habit différent, un mode de vie différent (abstinence sexuel). A la fin du Moyen Age, un tiers des clercs se déclarent mariés. On a des clercs « non mariés » mais comme les étudiants, les universitaires, ils sont mariés.

...

Télécharger au format  txt (36.7 Kb)   pdf (155.5 Kb)   docx (31.7 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com