LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Colonisation et exploitation

Chronologie : Colonisation et exploitation. Recherche parmi 296 000+ dissertations

Par   •  19 Décembre 2022  •  Chronologie  •  822 Mots (4 Pages)  •  198 Vues

Page 1 sur 4

Le Chili est un pays situé en Amérique du Sud, bordé par l’Océan Pacifique à l’ouest et l’Argentine au sud. Sa capitale, Santiago, est la plus grande ville du pays. Dans les années 1970, le Chili était confronté à de nombreux problèmes économiques et politiques. Durant cette même période, Salvador Allende, à la tête d'une coalition de gauche, appelé « l'Union Populaire », a été élu président du Chili, devenant de facto le premier président marxiste élu démocratiquement dans le monde. Face à ce score inattendu, les États-Unis dans le contexte de la Guerre Froide, mettent alors en place un programme de déstabilisation du pays, craignant le régime communiste d'Allende. Son gouvernement a mis en place une série de réformes visant à lutter contre la pauvreté et l’inégalité sociale, mais ces réformes ont été critiquées par ses adversaires politiques et ont provoqué des tensions au sein de la société chilienne. Le général Augusto Pinochet prit le pouvoir dans un coup d’État militaire en 1973 et vint renverser le fragile gouvernement d’Allende en instaurant une dictature militaire qui a duré près de 17 ans.

Problématique : Comment le coup d’État de Pinochet a-t-il affecté le gouvernement d’Allende et comment a-t-il été possible ?

Développement :

Première partie : Le gouvernement d’Allende, élu en 1970, a mis en place une série de réformes emblématique visant à lutter contre la pauvreté et l’inégalité sociale. Ces réformes ont compris la nationalisation de certaines industries clés comme les mines de cuivres, la réforme agraire et la mise en place de programmes de distribution de nourriture et de logement pour les plus démunis. Cependant, ces réformes ont été critiquées par les adversaires politiques d’Allende et ont provoqué des tensions au sein de la société chilienne. Ces réformes mènent à une politique monétaire maladroite se traduisant par une inflation suivie par des pénuries volontaires aggravés par ses opposants provoquant des grèves et des manifestations. Ces derniers, opposés au gouvernement d’Allende ont accusé le président de mettre en danger l’économie du pays et de remettre en cause les libertés individuelles. Ils ont également critiqué le fait que le gouvernement d’Allende ait choisi de s’appuyer sur des groupes de gauche pour mettre en œuvre ses réformes, ce qui a provoqué une polarisation de la société chilienne. L'organisation échappent alors au contrôle du gouvernement provoquant une crise politique et économique, augmentant ainsi les inquiétudes des anti-communistes. À la suite de la nationalisation de la presse, l'Extrême Droite tente une tentative de coup d'États en juin 1973 qui échoue. Les Extrémistes quant-à-eux multiplient les attentats à cause de la crise qui règne, c'est alors que l'assemblée vote une résolution appelant à renverser le dirigeant. Salvador Allende accepte la tenue d'un référendum sur sa politique économique mais il est renversé le jour de son annonce. C’est la fin du gouvernement d’Allende

Seconde partie : Le général Pinochet a mené un coup d’État militaire en 1973, qui a mis fin au gouvernement démocratique en place et instauré un régime autoritaire. Le coup d’État de Pinochet a été perçu par certains comme une solution pour mettre fin à la crise tandis que d’autre l’ont craint. Le général et ses partisans ont affirmé que le coup d’État était nécessaire pour restaurer l’ordre et la stabilité dans le pays. Cependant la répression fut immédiate et touche des milliers de militants de gauche et de syndicalistes suspectés de "marxisme", beaucoup disparaissent dans des conditions non élucidées ou sont contraints à l'exil. La dictature militaire qui a suivi a été caractérisée par la répression, les violations des droits de l’homme et la disparition de nombreux opposants politiques. Le Congrès a été dissous, les partis politiques ont été interdits, les médias ont été contrôlés et les droits des personnes ont été gravement restreints. Un couvre-feu a été imposé et l’état de siège a été décrété sur l’ensemble du territoire, ce qui a permis l’application du code de justice militaire. Pinochet a exercé un pouvoir absolu au sein de la junte militaire et a instauré une politique de terreur pour réprimer toute opposition. La politique économique du régime a également été radicale, avec la privatisation de grandes entreprises publiques, la libéralisation des marchés et l’encouragement des investissements étrangers. Cela a eu pour effet de dégrader les services publics de santé et d’éducation et de renforcer la ségrégation urbaine.

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (58.4 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com