LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche de Lecture : Barrett Peter, Davies Fay, Zhang Yufan et Barrett Lucinda, 2015, « The impact of classroom design on pupils’ learning: Final results of a holistic, multi-level analysis », Building and Environment, 1 juillet 2015, vol. 89, p. 118‑

Fiche de lecture : Fiche de Lecture : Barrett Peter, Davies Fay, Zhang Yufan et Barrett Lucinda, 2015, « The impact of classroom design on pupils’ learning: Final results of a holistic, multi-level analysis », Building and Environment, 1 juillet 2015, vol. 89, p. 118‑. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  27 Février 2024  •  Fiche de lecture  •  1 368 Mots (6 Pages)  •  82 Vues

Page 1 sur 6

MESLI Sérine

Fiche de Lecture

Barrett Peter, Davies Fay, Zhang Yufan et Barrett Lucinda, 2015, « The impact of classroom design on pupils’ learning: Final results of a holistic, multi-level analysis », Building and Environment, 1 juillet 2015, vol. 89, p. 118‑133.

L’auteur

Barrett Peter professeur émérite ayant exercé une influence considérable dans le domaine de la gestion immobilière et de la construction. Durant sa carrière de 27 ans à l'Université de Salford, il a occupé des postes de direction majeurs, notamment en tant que directeur fondateur de l'Institut de recherche sur l'environnement bâti et humain, qui est devenu un acteur prépondérant dans l'évaluation de l'environnement bâti au Royaume-Uni. Ses travaux de recherche ont porté sur divers sujets, allant de la gestion des installations à l'innovation en passant par l'amélioration de l'industrie et la gestion pratique pour les professionnels. Son expertise s'est étendue au-delà du milieu académique, occupant des rôles stratégiques et politiques tant au niveau national qu'international, notamment en tant que président du Conseil international pour la recherche et l'innovation dans le bâtiment et la construction (CIB) des Nations Unies.

Au cours des dernières années, son intérêt pour le lien entre la conception physique des écoles et les performances scolaires l'a conduit à devenir chercheur honoraire au département d'éducation de l'Université d'Oxford. Son engagement actuel en tant que chercheur indépendant dans le domaine du design scolaire témoigne de sa persévérance à explorer et à influencer les domaines cruciaux de l'éducation et de l'environnement construit pour le bien-être de la société.

Le contexte

L'étude vise à déterminer l'influence des caractéristiques physiques des salles de classe sur la progression scolaire des élèves, analysant un échantillon conséquent de 3766 élèves. Les résultats confirment l'applicabilité du modèle conceptuel SIN (Stimulation, Individualité, Naturalité) pour organiser et évaluer de manière exhaustive les différentes influences sensorielles ressenties par un individu dans un environnement donné. Cette recherche considère que le concept de conception naturelle représente 50 % de l'impact sur le processus d'apprentissage, tandis que les deux autres composants jouent un rôle équivalent de 25 % chacun.

Le sujet

L'objectif majeur de ce projet est d'explorer et de démontrer les influences directes de la conception des bâtiments scolaires sur les progrès académiques des élèves des écoles primaires. Les écoles primaires sont considérées comme des environnements idéaux pour étudier cette question complexe, principalement en raison du temps que les élèves passent dans un espace fixe, de la disponibilité de mesures quantifiables de leurs performances académiques, et de l'importance sociale de maximiser les résultats des élèves.

L'étude a été réalisée en deux phases, initialement avec 751 élèves, puis élargie avec un échantillon multiplié par cinq. Au fil de ces phases, les paramètres de conception ont été réévalués et renommés pour mieux refléter la relation entre l'espace et l'élève. Des ajustements ont été effectués, tels que le repositionnement de certains paramètres comme la texture associée à la nature et la suppression de certaines mesures comme les couloirs dégagés, basée sur des recherches démontrant l'utilisation d'éléments temporaires comme des points de repère.

Le défi de cette recherche réside dans la complexité de comprendre et de mettre en évidence les impacts holistiques des espaces sur leurs utilisateurs. L'étude se concentre sur une approche sensorielle étendue au-delà des aspects traditionnellement mesurables tels que la lumière, le son, la température et la qualité de l'air.

Elle s'appuie sur un modèle d'organisation sensorielle proposé, intégrant les concepts de Naturalité, d'Individualisation et de Stimulation (NIS), pour structurer les facteurs à considérer. La Naturalité englobe la lumière, le son, la température, la qualité de l'air et les liens avec la nature. L'Individualisation concerne la propriété, la flexibilité et la connexion, tandis que la Stimulation traite de la complexité et de la couleur.

Les recherches existantes soulignent l'impact significatif des éléments naturels sur les environnements d'apprentissage, ainsi que l'importance de l'appropriation personnelle de l'espace et de la stimulation visuelle pour l'engagement des élèves. Cependant, l'impact combiné de ces aspects reste peu clair, ce qui motive cette étude à combler ce fossé entre les connaissances théoriques et les preuves pratiques.

Cette recherche adopte une approche conceptuelle détaillée et utilise des méthodes spécifiques pour étudier et interpréter l'éventail complet des influences de la conception des salles de classe sur les performances académiques des élèves. Les résultats seront discutés par rapport aux connaissances existantes, et des conclusions claires seront tirées pour contribuer à une meilleure compréhension de cette question cruciale pour l'éducation.

Faits

...

Télécharger au format  txt (10 Kb)   pdf (110 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com