LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Humanisme dissertations et mémoires

Recherche

161 Humanisme dissertations gratuites 1 - 25

Aller à la page
Dernière mise à jour : 18 Juillet 2015
  • Dossier Sur L'humanisme

    Dossier Sur L'humanisme

    I/- Pour commencer : 1°) L’humanisme • Le mot humanisme désigne la perspective qui place l’homme, ses vertus et son épanouissement harmonieux comme le fondement et la finalité de toute civilisation. • L’humanisme peut également désigner un mouvement. Dans ce cas là, ses caractéristiques sont une nouvelle foi en l’homme, en son progrès. L’humaniste croit en une éducation fondée sur les qualités et capacités de l’individu et également en un harmonieux développement de l’intellect et

    1 884 Mots / 8 Pages
  • L'humanisme

    L'humanisme

    Le terme humaniste vient du latin umanista, le professeur qui enseigne les « humanités », c’est-à-dire la grammaire et surtout la rhétorique latine et grecque. Cette acception remonte à l'éducation antique et médiévale. Un siècle avant la fin de l'Empire romain d'Orient, des Grecs érudits étaient venus en Italie et donnèrent des cours de grec à Florence. Le Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome, où échoua la tentative de rapprochement des Églises latine et orthodoxe, fit venir en

    1 684 Mots / 7 Pages
  • HUMANISME ET RENAISSANCE

    HUMANISME ET RENAISSANCE

    L'Humanisme I- Pour commencer : sens courant : désigne une théorie, qui place l'Homme et son épanouissement au dessus de toute autres valeurs. Sens spécifique : cela désigne un mouvement caractériser par la mise en valeur de l'esprit humain et un vif l'interet pour les langues et et les littérature anciennes . Ce mouvement tient ces origines durant la Renaissance, d'un Humaniste Italien prénommé Pétarque ( 1304-1374). ses caracteristiques sont l'études des textes et de

    878 Mots / 4 Pages
  • L'humanisme, les grandes découvertes

    L'humanisme, les grandes découvertes

    Les guerres d’Italie : Au nombre de 11, elles ont été menées par plusieurs rois français pour faire valoir leurs droits sur le duché de Milan et le royaume de Naples. La première guerre d’Italie a été lancée en 1492 par Charles VIII. Il faut aussi se rappeler qu'au XVème siècle, l'Italie n'est pas unifiée mais constituées de plusieurs états riches et dominant le commerce ainsi que les arts. Ces derniers sont souvent en conflit

    289 Mots / 2 Pages
  • Rabelais et l'humanisme

    Rabelais et l'humanisme

    Rabelais : prêtre bénédictin, médecin et écrivain humaniste français de la Renaissance, période de la Pléiade, né près de Chinon en 1483 ou 1494, et mort à Paris 1553. Ses œuvres, comme Pantagruel (1532) et Gargantua (1534), qui tiennent à la fois du conte avec leurs personnages de géants, de la parodie héroï-comique de l'épopée et du roman de chevalerie sont considérées comme une des premières formes du roman moderne. Admirateur d'Érasme, maniant la parodie et

    868 Mots / 4 Pages
  • L'Humanisme

    L'Humanisme

    Humanisme (homonymie). L’humanisme est un courant culturel européen, trouvant ses origines en Italie, principalement autour de Pétrarque, qui s'est développé à la Renaissance. Renouant avec la civilisation gréco-latine, les intellectuels de l'époque manifestent un vif appétit de savoir (philologie notamment). Considérant que l’Homme est en possession de capacités intellectuelles potentiellement illimitées, ils considèrent la quête du savoir et la maîtrise des diverses disciplines comme nécessaires au bon usage de ces facultés. Ils prônent la vulgarisation

    333 Mots / 2 Pages
  • Frise Chronologie Humanisme

    Frise Chronologie Humanisme

    2)Les évolutions scientifique et technique Astronomie et maths Pour faire progresser la science, le besoin de nouveaux outils, d'instruments scientifiques fiables et précis augmente : Pascal invente ainsi la machine à calculer, Boyle fabrique la pompe à air (pour faire le vide), les microscopes et les télescopes se perfectionnent… En Angleterre, les recherches sortent des maisons des savants pour être réalisées en laboratoires. À la suite des savants du xvie siècle, les mathématiciens et physiciens (Descartes, Kepler, Newton…) font des progrès spectaculaires en

    685 Mots / 3 Pages
  • L'humanisme

    L'humanisme

    l'humanisme : Contexte historique et culturel èEssor scientifique et technique : Invention de l'imprimerie en 1448 par Gutenberg, cela permet une diffusion des ouvrages, multiplie les lecteurs, rend possible une approche personnelle et laïcisée du livre Les voyages d'explorations, découverte du nouveau monde (Amérique) 1492, révèle la diversité des civilisations (Thème de la découverte de nombreuse fois évoquées chez les humanistes) èFacteurs historiques et culturels : Redécouverte des auteurs antique du fait de la prise

    215 Mots / 1 Pages
  • Charte Pour La Terre Et L'Humanisme

    Charte Pour La Terre Et L'Humanisme

    http://www.colibris-lemouvement.org/colibris/la-charte-pour-la-terre-et-lhumanisme LE DÉSASTRE DE L'AGRICULTURE CHIMIQUE L’industrialisation de l’agriculture, avec l’usage massif d’engrais chimiques, de pesticides et de semences hybrides et la mécanisation excessive, a porté gravement atteinte à la terre nourricière et à la culture paysanne. Ne pouvant produire sans détruire, l’humanité s’expose à des famines sans précédent. DÉCONNEXION ENTRE L'HUMAIN ET LA NATURE Majoritairement urbaine, la modernité a édifié une civilisation « hors-sol », déconnectée des réalités et des cadences naturelles, ce qui

    772 Mots / 4 Pages
  • L'humanisme

    L'humanisme

    « L'humanité n'est pas un état à subir. C'est une dignité à conquérir. Dignité douloureuse.». Cette citation est extraite de l’œuvre écrite par Vercors, Les animaux dénaturés, qui à été publié en 1952. Mais que signifie véritablement cette phrase ? A t’on ici, une définition de l’humanité ? L'humanité dans un certain cas serait-il donc un état à subir ? Et en quoi l’homme conquiert lui-même une dignité et en quoi celle-ci est douloureuse ?

    1 448 Mots / 6 Pages
  • Dossier Humanisme

    Dossier Humanisme

    I/ le contexte sociopolitique et le statut de l’écrivain 1/ le changement 16e siècle : époque de mutation : -sur un plan politique car constitution d’états politiques et prise de conscience qu’on est dans un nation : naissance du français qui remplace les dialectes et le latin dans les actes officiels. 1539 : édit de Villers-Cotterêts : édit qui décrète que tous les actes officiels seront en français. Mais pose un problème avec l’église. Eloignement ou rupture (anglais, protestants). -sur

    995 Mots / 4 Pages
  • L'humanisme

    L'humanisme

    Humanisme (1530-1600) L'humanisme est né en Italie à la Renaissance au XIVème siècle et s'étendit à l'Europe au XVIème siècle. Les textes de ce mouvement se réfèrent à l'Antiquité en servant de modèle de vie. C'est une vision du monde où tout gravite autour de l'homme. L'Humanisme va se propager en premier lieu à l'Allemagne, à la Hollande puis enfin à la France. C'est en 1530 que ce mouvement touchera toute l'Europe. C'est surtout grâce

    534 Mots / 3 Pages
  • L'humanisme

    L'humanisme

    L’ HUMANISME Introduction L'humanisme est un vaste mouvement intellectuel européen qui émerge avec le quattrocento italien (notre XVe siècle) puis va se développer jusqu'à la fin du XVIe siècle. Le terme désigne une nouvelle conception de l'homme et de l'Univers qui, s'appuyant les modèles de l'Antiquité gréco-latine, place l'homme au centre de ses préoccupations et s'assigne comme tâche l'épanouissement de ses qualités intellectuelles et morales. Le Contexte Le contexte historique et culturelle Les guerres d'Italie

    450 Mots / 2 Pages
  • L'humanisme, courant intellectuel

    L'humanisme, courant intellectuel

    L’HUMANISME L’humanisme est un courant culturel européen qui s'est développé à la Renaissance. Renouant avec la civilisation gréco-latine, les intellectuels de l'époque manifestent un vif appétit de savoir (philologie notamment). Considérant que l’Homme est en possession de capacités intellectuelles potentiellement illimitées, ils considèrent la quête du savoir et la maîtrise des diverses disciplines comme nécessaires au bon usage de ces facultés. Ils prônent la vulgarisation de tous les savoirs, même religieux : la parole divine

    1 239 Mots / 5 Pages
  • L'humanisme

    L'humanisme

    en; deuxièmement le latin; puis l'hébreu pour les saintes Lettres, le chaldéen et l'arabe pour la même raison; et que tu formes ton style sur celui de Platon pour le grec, sur celui de Cicéron pour le latin. Qu'il n'y ait pas d'étude scientifique que tu ne gardes en ta mémoire et pour cela tu t'aideras de l'universelle encyclopédie des auteurs qui s'en sont occupés. Des arts libéraux: géométrie, arithmétique et musique, je t'en ai

    262 Mots / 2 Pages
  • Renaissance et humanisme, les grandes découvertes

    Renaissance et humanisme, les grandes découvertes

    Objet d'étude : Renaissance et humanisme II Les grandes découvertes de la Renaissance : a)Les grands voyages : Au milieu du XVe siècle, les portugais mettent en chantier la caravelle, plus rapide grâce à sa voilure. Les espagnols ne sont pas en reste avec les galions qui auront une utilité autant commerciale que militaire. La création de l’Astrolabe qui permet de faire le point et les cartes de plus en plus pointues complètent ces avancées. http://larenaissancefrancaise.e-monsite.com/pages/le-contexte/decouvertes-et-inventions.html Qui étaient : Cartier,

    524 Mots / 3 Pages
  • L'humanisme, Renaissance

    L'humanisme, Renaissance

    L'humanisme est un mouvement de pensée qui s'est développé en Italie pendant la Renaissance, en réaction au dogmatisme rigide du Moyen Age. Il propose de renouer avec les valeurs, la philosophie, la littérature et l'art de l'Antiquité classique qu'il considère comme le fondement de la connaissance. Les humanistes de la Renaissance sont des érudits qui ont soif de savoir. Ils affirment leur foi dans l'être humain qu'ils mettent au centre de leurs préoccupations et dont

    604 Mots / 3 Pages
  • En quoi peut-on dire que l'humanisme, à la Renaissance, se caractérise par une ouverture à l'autre et une interrogation sur l'autre?

    En quoi peut-on dire que l'humanisme, à la Renaissance, se caractérise par une ouverture à l'autre et une interrogation sur l'autre?

    Sujet : Dans le premier livre des Essais, Michel de Montaigne explique que, pour se former, il faut « frotter et limer notre cervelle contre celle d’autrui ». En quoi peut-on dire que l’humanisme, à la Renaissance, se caractérise par une ouverture à l’autre et une interrogation sur l’autre ? Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances et lectures personnelles. Ce corrigé a été rédigé

    752 Mots / 4 Pages
  • L'humanisme et la Renaissance

    L'humanisme et la Renaissance

    Leçon n°1 Définitions I.1. Définition du terme « renaissance » Ce terme est composé du préfixe itératif « re-» et du mot « naissance » venant du latin, natus : né, issu de …. Une renaissance est une nouvelle ou une seconde naissance. Action de renaitre : Les renaissances du Phénix ; le Phénix renaît de ses cendres. Renaitre : naitre de nouveau, revenir à la vie. Une renaissance est un renouveau, un renouvellement, un

    353 Mots / 2 Pages
  • En Quoi Peut-on Dire Que L'humanisme, à La Renaissance, Se Caractérise Par Une Ouverture à L'autre Et Une Interrogation Sur L'autre ?

    En Quoi Peut-on Dire Que L'humanisme, à La Renaissance, Se Caractérise Par Une Ouverture à L'autre Et Une Interrogation Sur L'autre ?

    Introduction Pour plusieurs historiens, la Renaissance aurait eu son point de départ conventionnel en 1492 quand Christophe Colomb découvrit l’Amérique. Ce Nouveau Monde fut en effet un levier puissant pour faire évoluer le paradigme de la civilisation gréco-latine et judéo-chrétienne. Il contribua aux fondements de l’humanisme naissant. Cette découverte de l’altérité et de la différence avait déjà été préparée autant par les voyageurs médiévaux que par les contacts économiques et culturels avec les civilisations orientales.

    3 137 Mots / 13 Pages
  • L'existentialisme Est Un Humanisme

    L'existentialisme Est Un Humanisme

    L’existentialisme est un humanisme est compte rendu d’un discours fait à une conférence faite par Sartre le 29 octobre 1945. Ce livre est une introduction à la philosophie existentialiste sartrienne. En effet, Sartres est le chef du mouvement existentialiste du 20ème siècle. Le mouvement existentialiste est un courant philosophique qui place à pour coeur de réfléxion l’existence individelle, la liberté, le choix personnels et la subjectivité. Sartres est né en 1905 à Paris dans un

    914 Mots / 4 Pages
  • Humanisme et Renaissance

    Humanisme et Renaissance

    ntroduction Pour plusieurs historiens, la Renaissance aurait eu son point de départ conventionnel en 1492 quand Christophe Colomb découvrit l’Amérique. Ce Nouveau Monde fut en effet un levier puissant pour faire évoluer le paradigme de la civilisation gréco-latine et judéo-chrétienne. Il contribua aux fondements de l’humanisme naissant. Cette découverte de l’altérité et de la différence avait déjà été préparée autant par les voyageurs médiévaux que par les contacts économiques et culturels avec les civilisations orientales.

    3 137 Mots / 13 Pages
  • L'Humanisme

    L'Humanisme

    Le mot lui-même est récent (XIXème siècle), mais on peut définir le sens historique de la notion au moment de son apparition: l'humanisme fut d'abord une attitude de l'esprit qui mettait l'homme au centre de toutes les interrogations : "Je suis homme, et rien de ce qui est humain ne me demeure étranger" disent les humanistes avec Plutarque. Né en Italie au cours du XIVème et au début du XVème siècle (XVème = Quattrocento) ce

    441 Mots / 2 Pages
  • L'humanisme de la Renaissance

    L'humanisme de la Renaissance

    L'HUMANISME DE LA RENAISSANCE Renaissance, humanisme et Réforme. Certains ont pu avancer que ce que cherchait la Renaissance, c'était l'antiquité classique en son art, alors que ce que cherchait l'humanisme c'était l'antiquité classique en ses idées. [1] La réalité paraît avoir été différente et on peut dire que Renaissance et humanisme se confondent ; et cela dès l'origine dans la personne même, du premier des humanistes italiens : Pétrarque. Érudit, curieux des mœurs et de

    1 906 Mots / 8 Pages
  • Jean Paul Sartre, L'existentialisme Est Un Humanisme

    Jean Paul Sartre, L'existentialisme Est Un Humanisme

    « Ce que les gens veulent, c'est qu'on naisse lâche ou héros. Un des reproches qu'on fait le plus souvent aux Chemins de la liberté 1, se formule ainsi : mais enfin, ces gens qui sont si veules, comment en ferez-vous des héros ? Cette objection prête plutôt à rire car elle suppose que les gens naissent héros. Et au fond, c'est cela que les gens souhaitent penser : si vous naissez lâches, vous serez parfaitement tranquilles, vous n'y pouvez

    526 Mots / 3 Pages

Aller à la page