LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Democratie En Afrique Mythe Ou réalité

Dissertations Gratuits : Democratie En Afrique Mythe Ou réalité. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  28 Juin 2012  •  562 Mots (3 Pages)  •  2 299 Vues

Page 1 sur 3

La présente cérémonie qui nous réunit est hautement significative. Permettez-moi de témoigner toute ma gratitude à l’Association Espoir des Malvoyants et Aveugles de Gaoua (AEMAG) pour le choix porté sur ma modeste personne en tant que parrain. Au-delà de moi, Par conséquent, je réitère mes sincères remerciements à l’AEMAG et lui témoigne la constante disponibilité à l’accompagner dans sa noble et pertinente mission qu’est la promotion des droits de la personne handicapée visuelle.

Honorables invités ;

Mesdames et messieurs ;

La situation de la personne handicapée visuelle est peu reluisante dans notre pays et particulièrement dans la région du Sud-Ouest.

En effet, les personnes handicapées visuelles constituent plus de 200 000 de la population Burkinabè et elles sont parmi les plus pauvres au Burkina Faso.

Dans notre pays, les personnes handicapées de façon générale sont en proie à de nombreuses difficultés qui sont entre autres : l’exclusion sociale, l’analphabétisme la sous scolarisation, le chômage, la paupérisation galopante, et j’en passe. Ces difficultés résultent entre autres de l’insuffisance de l’application des dispositions de la convention relative aux droits des personnes handicapées où un ensemble de mesures et d’actions ont été entreprises en leur faveur par les Nations Unies en décembre 2006.

Mesdames et messieurs ;

Le 10ème anniversaire de l’Association Espoir des Malvoyants et Aveugles de Gaoua (AEMAG) célébré ce 20 mai 2012 sous le thème « rôle et place des personnes handicapées visuelles dans le processus de développement au Burkina Faso » constitue pour nous un temps fort pour interpeler les autorités et les communautés à plus d’égard en faveur de la personne handicapée visuelle de la province du Poni et plus particulièrement de la commune de Gaoua.

Au Burkina Faso contrairement à certains pays voisins, combien de journaux utilisent le Braille dans leurs colonnes ou combien sont les émissions télévisées sous-titrées au profit des personnes handicapées sourdes ou malentendantes ? Cela dénote bien de la gravité de la situation.

Ce 20 mai nous interpelle tous quel que soit notre niveau de responsabilité sur les conditions de vie et de travail des personnes handicapées visuelles. La prise en compte de cette frange de la population dans les projets et programmes de développement permettra sans doute de contribuer à réaliser leurs droits et à atteindre ainsi les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

C’est pourquoi, je profite de cette tribune pour lancer un appel solennel aux autorités administratives, coutumières et religieuses, à toutes les forces vives de la région, aux différents acteurs et partenaires de développement pour une synergie d’actions pour une société inclusive de la personne handicapée visuelle.

Honorables invités ;

Mesdames et messieurs ;

Je ne saurai terminer mon propos sans renouveler ma profonde gratitude à l’ensemble des autorités, du comité d’organisation pour leur appui divers à la réussite de cette journée.

Mes sincères et vifs remerciements

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (65.9 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com