LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Sujet: DMLA

Fiche : Sujet: DMLA. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Avril 2016  •  Fiche  •  963 Mots (4 Pages)  •  253 Vues

Page 1 sur 4

PLAN :  

 ———>    Le sujet porte sur une maladie de la rétine, la DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, qui résulte dun vieillissement de la zone centrale de la rétine, ainsi que sur les perspectives de traitement des malades, à laide dun implant électronique qui constitue une véritable rétine artificielle. Il sagit de présenter cette technique avec ses avantages, mais aussi ses difficultés actuelles.

Les nouvelles technologies ouvrent de plus en plus de perspectives dans le domaine de la médecine. Dans le cadre de ce concours scientifique, jai choisi de vous présenter lutilisation dimplants électroniques dans le traitement de la DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge. Dans un premier temps, je présenterai cette maladie et lensemble des symptômes qui en résultent, puis jaborderai le principe de limplant rétinien, dont les perspectives sont tout à fait encourageantes pour le soin des malades, mais qui pose des difficultés.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est due au vieillissement de la zone centrale de la rétine, appelée macula. La rétine est un tissu nerveux constitué de neurones dont certains, les photorécepteurs, renferment un pigment rétinien sensible à la lumière. Il existe deux grands types de photorécepteurs, les cônes et les bâtonnets qui transmettent au cerveau des messages nerveux par lintermédiaire du nerf optique (document 1).En revanche, les photorécepteurs ne sont pas répartis de façon régulière (document 2). Au centre de la rétine, la macula, il ny a que des cônes (densité de 155 × 1000 mm-2), cellules photoréceptrices dont les trois catégories, bleues, rouges et vertes, permettent la vision des couleurs. En périphérie de la rétine, il y a essentiellement des bâtonnets sensibles aux très faibles intensités lumineuses mais ne permettant pas de distinguer les couleurs. Le point aveugle est une zone dépourvue de photorécepteurs, point de départ du nerf optique.  En effet , la DMLA touche la zone centrale de la rétine, mais non la zone périphérique. Or comme le montre le graphique du document 2, lacuité visuelle, cest-à-dire la capacité de l’œil à voir dans le détail et à lire (en lien avec la répartition des cônes), est maximale dans cette zone : 10 dixièmes alors quelle se réduit très rapidement en périphérie des deux côtés avec seulement 1 dixième à 30° et 0,4 à 60°.                      Cest ainsi que des  patients perdent de lacuité visuelle,  et voient apparaître une tache centrale. La lecture nest plus possible . Néanmoins, lorientation dans lespace reste possible puisque la périphérie de la rétine nest pas touchée.                                                    Cette maladie touche de plus en plus de personnes en raison du vieillissement de la population et de lallongement de la durée de vie.

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (100.4 Kb)   docx (298.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com