LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mise au point d'une technique de soins pour une relation pathologique individu-alcool

Étude de cas : Mise au point d'une technique de soins pour une relation pathologique individu-alcool. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  19 Décembre 2012  •  Étude de cas  •  385 Mots (2 Pages)  •  633 Vues

Page 1 sur 2

A travers les difficultés de cette tâche et les tâtonnements nécessaires à la mise au point d’une technique de soins, s’élaborait notre conception d’une maladie dont la portée et la signification se comprennent avant tout sur un plan individuel et humain. Parce que ces malades demandaient à être soignés comme tels, parce que, alcooliques, ils reniaient un comportement dont ils n’avaient plus la maîtrise, s’est imposée à nous la nécessité d’analyser d’abord les divers aspects de cette relation pathologique individu-alcool.

La rédaction de ces lettres aux alcooliques ne représente qu’un élément de l’effort orienté vers la reprise du dialogue avec un malade qui, le plus souvent, a perdu depuis longtemps tout véritable contact humain. L’un des caractères dominants de la maladie alcoolique consiste en l’isolement progressif où elle contraint le malade : il ignore les autres et s’ignore lui-même ; il se méconnaît en tant qu’alcoolique et en tant qu’homme. A ce titre, nos Lettres peuvent l’aider à rétablir cette relation perdue. Mais bientôt nous est apparue une autre notion intimement liée à la précédente : si l’homme alcoolique se méconnaît, la Société, de son côté, adopte à son égard une attitude identique d’ignorance systématique. Pour ne retenir, par exemple, que l’aspect strictement médical de la question, nous trouvons la preuve de ce désintérêt dans le peu d’attention dont ce problème est encore l’objet, tant sur le plan de l’enseignement médical que sur celui de la recherche scientifique : son ampleur et sa complexité exigent manifestement plus.

De même devons-nous nous méfier d’un abord trop exclusivement économique ou social de l’alcoolisme. Bien que cet aspect du phénomène soit indispensable à étudier, il reste insuffisant en soi et, trop souvent, n’est mis en avant que pour mieux méconnaître le drame intime et navrant de l’alcoolique.

Cet état d’ignorance dans lequel se maintiennent aussi bien les alcooliques que ceux qui ne le sont pas, entraîne une incompréhension profonde, un climat de méfiance et de haine réciproques, une atmosphère de violence dont les manifestations bilatérales sont nombreuses. Ceci explique que si, dans un-premier temps, nous avions rédigé ces Lettres à l’intention exclusive de nos malades, nous pensions aujourd’hui devoir les publier pour tenter de rétablir aussi le dialogue entre les alcooliques et les autres. Cet effort, nous l’avons déjà entrepris en réservant à la famille de nos malades une de nos

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (48.9 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com