LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'analyse de la séquence éducative réalisée sur mon terrain de stage, portera sur la compression médicale en prévention de la thrombose veineuse dans un contexte chirurgical.

Rapport de stage : L'analyse de la séquence éducative réalisée sur mon terrain de stage, portera sur la compression médicale en prévention de la thrombose veineuse dans un contexte chirurgical.. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  6 Mai 2013  •  Rapport de stage  •  392 Mots (2 Pages)  •  514 Vues

Page 1 sur 2

L'analyse de la séquence éducative réalisée sur mon terrain de stage, portera sur la compression médicale en prévention de la thrombose veineuse dans un contexte chirurgical.

Après 3 semaines de stage au service de chirurgie viscérale, sur 10 patients, plus de 50%, ne savent pas pourquoi ils doivent porter une compression médicale avant de descendre au bloc opératoire, ni les 3 semaines qui suivent l'intervention. Ils appliquent la prescription de l'anesthésiste sans se poser de questions. Je me suis interrogée sur le sujet qui me laissait un peu perplexe.

Après avoir consultée l'équipe soignante et requis leur accord, je décidais de traiter cet item sur la compression médicale. Des recherches s'imposent : sur internet, dans des manuels, une discussion avec l'anesthésiste et le chirurgien. L'équipe soignante ayant pris connaissance de mon travail en amont, je leur proposais de mettre en œuvre cette séquence éducative lors de l'admission des patients puisque c'est à ce moment là que l'on peut profiter pleinement de leur écoute. Lorsque je posais la question au patient "Savez-vous pourquoi vous devez porter des bas de contentions ? La plupart répondait tout simplement : " parce que le docteur me les a prescrit". Mon but était de les faire adhérer à l'éducation du port de la compression médicale. J'insistais également sur l'importance du port de la compression médicale même à leur sortie d'hôpital et surtout de les informer sur les risques qu'ils encourent s'ils ne les portent pas (phlébite, voir embolie pulmonaire).

Il est vrai que les admissions étaient plus longues que d'habitude mais en tant qu'étudiante on peut se prendre le temps. Mais en discutant avec l'équipe soignante et en écoutant leur discours, si le patient ne pose pas de questions, elle ne soulève pas le sujet. Au fil des jours, je me rends compte effectivement que si je n'aborde pas le sujet, le patient ne pose pas de question. Il applique simplement la prescription.

En conclusion, je suis satisfaite de la démarche éducative que j'ai effectuée puisque cela est de notre rôle propre et construit ma formation mais dans un autre sens j'avoue que dans la réalité le manque de temps est un obstacle majeur. Et donner une plaquette à lire au patient s'il la lit, n'est pas une solution très adaptée. Mais à l'avenir pourquoi ne pas dédier un poste à l'éducation en fonction des services.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (45.3 Kb)   docx (5.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com