LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Communiquer C'est Quoi?

Dissertations Gratuits : Communiquer C'est Quoi?. Recherche parmi 248 000+ dissertations

Par   •  20 Avril 2014  •  353 Mots (2 Pages)  •  704 Vues

Page 1 sur 2

Communiquer c’est quoi ?

action d’établir une relation avec quelqu’un, ou de mettre quelque chose en commun avec une autre personne ou un groupe de personne, et résultat de cette action. Etymologiquement, communiquer c’est rendre commun. (cf. Dictionnaire encyclopédique des sciences de l’information et de la communication. Bernard LAMIZET et al « 1997 »).

La communication n’est pas fondé sur l’image du téléphone ou du ping-pong : un émetteur envoie un message à un récepteur, qui devient à son tour un émetteur, mais sur la métaphore de l’orchestre. Mais dans ce vaste orchestre culturel, il n’y a ni chef ni partition. Chacun joue en s’accordant sur l’autre.

Comment les êtres humains parviennent-ils à communiquer ? En se servant du langage pour traduire ou encoder leur pensée, répondaient aussi bien Aristote Que Jakobson. Mais les recherchent linguistiques et psychologiques de ces dernières années ont établi que l’information que l’on communique n’est que très partiellement codée. En fait les mécanismes que la communication met en œuvre sont des mécanismes d’inférence autant que de codage.

Sperber et Wilson font observer que « d’Aristote aux sémioticiens modernes, toutes les théories de la communication ont été fondées sur un seul et même modèle, que nous appellerons modèle du code. Selon ce modèle, communiquer, c’est coder et décoder messages » La pertinence 1989, Paris, Minuit

pour Habermas la communication est dans le social, dans la langue est sociale. Dans l’implicite, le pré-jugé. La communication n’est pas machinique, mais compréhensive. Elle émerge au moment de ruptures. Habermas suppose que la société « tient » sur des actes de communication qui lient les éléments civils entre eux. Ces actes sont dirigés vers une entente ou vers un succès.

Habermas se tourne vers Austin et Searle parce qu'il voit dans l'acte de langage l'instance première de toute interaction sociale. Ce qui l'intéresse plus particulièrement dans la théorie des actes de langage, c'est le fonctionnement des règles et conventions qui permettent aux hommes de commettre et d'évaluer des actes communicationnels qui ne sont pas soumis à des critères d'efficacité instrumentale, mais de validité intersubjective. Habermas appelle ``pragmatique universelle'' le projet d'une analyse systématique des valeurs en jeu dans la communication.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (53.3 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com