LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mise en place d'un serveur Asterisk

Fiche : Mise en place d'un serveur Asterisk. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  12 Juin 2012  •  Fiche  •  1 605 Mots (7 Pages)  •  794 Vues

Page 1 sur 7

Compte rendu d'Activité

Fiche n° 3

NOM et Prénom : LUZOLO SIASIA Patrick

Nature de l’activité

MISE EN PLACE D’UN SERVEUR ASTERISK

Contexte : Une entreprise avec plusieurs employés décide que chacun d'eux peut partager des documents afin de faciliter les échanges. Cependant, des restrictions doivent être proposées car certaines personnes ont des droits plus limités que d'autres.

Objectifs : Nous voulons configurer un serveur SAMBA en tant que contrôleur de domaine. Ainsi, l’authentification des utilisateurs et des machines appartenant au domaine sera effectuée sur ce serveur.

Actions à réaliser :

- Configurer samba en tant que contrôleur de domaine

- Configurer les stations clientes Windows Vista

Compétences mises en œuvre pour la réalisation de cette activité

C22

C25

C31

C32

Installer et configurer un réseau

Installer un applicatif

Assurer les fonctions de base de l’administration d’un réseau

Assurer les fonctions de l’exploitation

Conditions de réalisations

Matériel :

1 Serveur

1 Poste

1 Switch

Câbles droits

Logiciel :

Debian Squeeze

Windows Vista

Durée : 45mn

Autres contraintes et difficultés : les fichiers créés doivent avoir les mêmes droits que les répertoires parents.

Description de l'activité réalisée

Situation initiale : Nous possédons 1 serveur DRBL ainsi que 2 postes (vides ou avec un système) et une image « parfaite » d’un OS qu’il faudra déployer .

Situation finale : Nous avons plusieurs postes opérationnels

Outils utilisés : Serveur DRBL/Clonezilla

Déroulement de l'activité :

Introduction

Samba est un logiciel libre, développé pour des plate-formes UNIX, qui va permettre de créer et gérer des dossiers partagés à travers un réseau entre un serveur de fichier sous UNIX et des machines sous Windows. Il est aussi possible d’utiliser Samba en contrôleur de domaine, une solution alternative, plus légère et gratuite aux contrôleurs de domaines proposés par Microsoft. D’autres fonctions sont disponibles tel que le partage d’imprimantes réseau…

Dans notre cas, nous verrons Samba en contrôleur de domaine avec des scripts de connexion ainsi qu’en serveur de fichiers.

Installation de Samba

L'installation de Samba est extrêmement simple. Il suffit de passer la commande suivante :

# aptitude install samba

Configuration du serveur

Tout le paramétrage est regroupé dans le fichier /etc/smb.conf.

Il s’agit d’un fichier texte qui contrôle la totalité de l’application SAMBA. Lorsqu’il est modifié, il faut impérativement relancer les démons smbd et nmbd, qui sont les principaux composants de SAMBA.

Configuration de SAMBA en tant que Contrôleur de Domaine

Pour que SAMBA devienne un contrôleur de domaine, il suffit de modifier certains paramètres se trouvant dans la section [global] du fichier : /etc/smb.conf. Nous allons donc nous intéresser dans le détail à ces paramètres.

Fichier /etc/samba/smb.conf :

Le fichier se compose de sections (nom entre crochets) et de paramètres (nom = valeur). Une ligne commençant par ; ou # est une ligne de commentaires, elle est donc ignorée

La Section « Global »

# Global paramètres

[global]

#nom du domaine

workgroup = PTI-BTSIG2012

#nom de la machine

netbios name = PRINCIPAL

server string = Samba %v as PDC

# crypter le mot de passe

encrypt passwords = Yes

# sécurité au niveau utilisateur

security = user

# Synchronisation des mots de passe samba avec les mots de passe Linux.

# Ajouter ces options si l'on veut que l'utilisateur connecté sur un domaine

# puisse changer son mdp

unix password sync = Yes

passwd program = /usr/bin/passwd %u

# Attention ! la ligne en dessous est sur une seule ligne

passwd chat = *New*UNIX*password* %n\n *ReType*new*UNIX*password* %n\n

*passwd:*all*authentication*tokens*updated*successfully*

# table de conversion nom windows -> nom unix (ex: administrateur ->root)

username map = /etc/samba/smbusers

log file = /var/log/samba/log.%m

max log size = 50

socket options = TCP_NODELAY SO_RCVBUF=8192 SO_SNDBUF=8192

# script pour ajouter automatiquement le nom de la machine lors de l'inscription dans le domaine

# Il s'agit

...

Télécharger au format  txt (10.6 Kb)   pdf (130.7 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com