LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'image la plus célèbre du début de l'histoire de l'informatique

Analyse sectorielle : L'image la plus célèbre du début de l'histoire de l'informatique. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  23 Novembre 2014  •  Analyse sectorielle  •  5 307 Mots (22 Pages)  •  635 Vues

Page 1 sur 22

Un ordinateur est une machine électronique qui fonctionne par la lecture séquentielle d'un ensemble d'instructions, organisées en programmes, qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques sur des chiffres binaires. Dès sa mise sous tension, un ordinateur exécute, l'une après l'autre, des instructions qui lui font lire, manipuler, puis réécrire un ensemble de données. Des tests et des sauts conditionnels permettent de changer d'instruction suivante, et donc d'agir différemment en fonction des données ou des nécessités du moment.

Les données à manipuler sont obtenues, soit par la lecture de mémoires, soit par la lecture de composants d'interface (périphériques) qui représentent des données physiques extérieures en valeurs binaires (déplacement d'une souris, touche appuyée sur un clavier, température, vitesse, compression…). Une fois utilisées, ou manipulées, les données sont réécrites, soit dans des mémoires, soit dans des composants qui peuvent transformer une valeur binaire en une action physique (écriture sur une imprimante ou sur un moniteur, accélération ou freinage d'un véhicule, changement de température d'un four…). L'ordinateur peut aussi répondre à des interruptions qui lui permettent d’exécuter des programmes de réponses spécifiques à chacune, puis de reprendre l’exécution séquentielle du programme interrompu.

De 1834 à 1837, Charles Babbage conçut une machine à calculer programmable en associant les inventions de Blaise Pascal et de Jacquard, commandant, avec des instructions écrites sur des cartes perforées, un des descendants de la première machine qui suppléa l'intelligence de l'homme: la Pascaline1. C'est durant cette période qu'il imagina la plupart des caractéristiques de l'ordinateur moderne2. Babbage passera le reste de sa vie à essayer de construire sa machine analytique, mais sans succès. Beaucoup de personnes s’intéressèrent et essayèrent de développer cette machine3, mais c'est cent ans plus tard, en 1937, qu'IBM inaugurera l'ère de l'informatique en commençant le développement de l'ASCC/Mark I, une machine basée sur l’architecture de Babbage qui, une fois réalisée, sera considérée comme l'achèvement de son rêve4.

La technique actuelle des ordinateurs date du milieu du xxe siècle. Ils peuvent être classés selon plusieurs critères5 tel que domaine d'application, taille ou architecture.

Sommaire [masquer]

1 Étymologie

2 Histoire

2.1 Première invention

2.2 Concept initial et réalisation

2.3 Machines à calculer

2.4 Électromécanique et mécanographie

2.5 Années 1930

3 Évolution

3.1 Premier ordinateur (1937-1946)

3.2 Tubes à vide et commutateurs (1946-1955)

3.3 Générations suivantes (1955-2000)

3.4 Généralités

4 Fonctionnement

4.1 UAL et UC

4.2 Mémoire

4.3 Entrées-Sorties

4.4 Bus

4.5 Architecture

4.6 Instructions

4.7 Logiciels

5 Types

5.1 Par domaine d'application

5.2 Par taille

5.3 Par architecture

6 Notes et références

7 Sources

8 Annexes

8.1 Articles connexes

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « ordinateur » fut introduit par IBM France en 1955 après que François Girard, alors responsable du service publicité de l'entreprise, eut l'idée de consulter son ancien professeur de lettres à Paris, Jacques Perret, lui demandant de proposer un « nom français pour sa nouvelle machine électronique destinées au traitement de l'information (IBM 650), en évitant d'utiliser la traduction littérale du mot anglais "computer" ("calculateur" ou "calculatrice"), qui était à cette époque plutôt réservé aux machines scientifiques »6

Ce dernier proposa un mot composé centré autour d'« ordinateur », un mot tombé en désuétude, désignant anciennement un ordonnateur: celui qui met en ordre7 et qui avait aussi la notion d'ordre ecclésiastique dans l'église catholique (ordinant)8. Le professeur suggéra plus précisément « ordinatrice électronique », le féminin ayant pu permettre, selon lui, de mieux distinguer l'usage religieux de l'usage comptable du mot9.

« IBM France retint le mot ordinateur et chercha au début à protéger ce nom comme une marque. Mais le mot fut facilement et rapidement adopté par les utilisateurs et IBM France décida au bout de quelques mois de le laisser dans le domaine public. »6

Histoire[modifier | modifier le code]

L'image la plus célèbre du début de l'histoire de l'informatique10

Ce portrait de Jacquard, tissé en soie sur un métier Jacquard, demandait la lecture de 24 000 cartes de plus de 1 000 trous chacune (1839). Il n'était produit que sur demande. Charles Babbage l'utilisa souvent pour expliquer ses idées sur ce que fut la première esquisse d'un ordinateur, sa machine analytique, qui utilisait des cartes Jacquard pour ses commandes et ses données11.

Première invention[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire des ordinateurs.

Selon Bernard Cohen, auteur de l'ouvrage intitulé Howard Aiken: Portrait of a computer pioneer - Qui a inventé l'ordinateur, est-ce-que le Mark I était un ordinateur, « les historiens des technologies et les informaticiens intéressés en histoire, ont adopté un certain nombre de caractéristiques qui définissent un ordinateur. C'est ainsi que la question de savoir si le Mark I était ou n'était pas un ordinateur

...

Télécharger au format  txt (36.9 Kb)   pdf (317.9 Kb)   docx (23.4 Kb)  
Voir 21 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com