LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En Attendant Godot

Note de Recherches : En Attendant Godot. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  4 Avril 2013  •  548 Mots (3 Pages)  •  610 Vues

Page 1 sur 3

Découpée en seulement deux actes par Beckett, la pièce s’oppose au théâtre classique par sa structure mais aussi par l’absence de séparations en scènes. L’apparition des différents personnages se fait sans interruption. De plus, aucune liste de personnage ne fait figure dans le livre marquant définitivement la liberté apportée à la tragédie par Beckett. Beckett ignore aussi délibérément les règles classiques des trois unités. Sur le lieu on apprend juste : « Route à la campagne avec un arbre ». Ni l’environnement ni le type de lieu ne sont suggérés. Seuls les symboles du chemin, tracé par l’homme, et l’arbre de vie permettent de situer la scène. Le dialogue : « ESTRAGON (vivement) - Nous ne sommes pas d’ici monsieur – Pozzo (s’arrêtant) – Vous êtes bien des êtres humains cependant » fait appel à l’universalité du lieu, la description est aussi vague que le monde. Le drame psychologique est engendré par cet enfermement. En opposition au théâtre classique où une fin déterminée est jointe par l’ensemble des personnages, les héros Beckett ne fait qu’ajouter deux personnages, Pozzo et Lucky qui ne semblent jouer aucun rôle particulier ni apporter un sens aux dialogues. Le recommencement de l’Acte I au début de l’Acte II implique une future répétition à la fin de l’Acte II, cet interminable attente et cette répétition continue des choses se différencie du théâtre classique , de la tragédie, comedie … où la chute de la pièce met un terme à la scène .

Tout d'abord le théatre de l'adsurde est caractérisé par une rupture totale par rapport aux genres plus classiques, tels que le drame ou la comédie en effet une des caractérisitque les plus marquante de l'asbsurde est le rejet du réalisme, des personnages et de l’intrigue. Souvent on ne trouve pas de personnalités marquées ni d’intrigue dans le sens « narratif » du terme comme par exemple dans la piéce de ionesco "En attendant Godot" les deux protagonistes Vladimir et Estragon, se retrouvent sur scène, à la tombée de la nuit pour attendre « Godot ». Cet homme - qui ne viendra jamais - . En l'attendant, les deux amis tentent de trouver des occupations, des "distractions" pour que le temps passe. il n y a strictement aucun rebondissement ou énevenement quelconques . Le lieu où se déroule l’action n’est pas souvent cité avec précision par exemple dans En attendant Godot, on sait que l’action se déroule sur une route de campagne , sans plus de précision . Le temps aussi est tourné a l'absurde a l'image de la pièce La Cantatrice chauve de Ionesco, le pendule sonne un nombre improbables de fois et à des heures incohérentes . De plus le décor est fréquemment minimaliste il n'y a que tres peu d'accesoire contrairement au théatre classique avec généralement des décors très travaillés et indisociable de la pièce . Les décors sont certe dépouillés mais il y a une forte volonté de créer un spectacle total par le biais d’un maximum d’éléments visuels tels que de l' utilisation de mime, de clown,, jeux de lumières, de sons; La mise enscène est donc très rigoureuse . Le langage mis en scène n’est plus un moyen de communication mais exprime le vide, l’incohérence et représente la vie, laquelle est elle-même ridicule. Par ailleurs , vladimir ...

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (57.8 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com