LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de Saint-Gobain sur le plan technologique

Thèse : Analyse de Saint-Gobain sur le plan technologique. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  10 Novembre 2013  •  Thèse  •  675 Mots (3 Pages)  •  366 Vues

Page 1 sur 3

Analyse de Saint-Gobain sur le plan technologique

Coté innovation, Saint-Gobain se positionne comme une entreprise de pointe qui oriente sa politique vers des stratégies de renouveau. En 2012, Saint-Gobain a investi 479 million d’euros en R&D à travers plus de 100 centres de recherche qui emploient près de 3,700 scientifiques. Une de ses filiales, « Quantum Glass », illustre parfaitement cette politique. Saint Gobain souhaite réaliser au moins 100 millions d'euros de chiffres d'affaires avec celle-ci, c’est pourquoi elle est entièrement positionnée sur le segment des verres high-tech.

Si Saint-Gobain s'intéresse tant aux verres de haute technologie, c'est pour une raison simple : ils se vendent à prix d'or sur le marché. Les créations high-tech du groupe répondent en effet à des impératifs d'ordre architectural, sociétal ou pratique, que les clients, designers et architectes eux-mêmes ont établis. Ces contraintes poussent les ingénieurs et chercheurs de l'enseigne à proposer des produits aussi uniques que fonctionnels et ergonomiques.

Le catalogue de « Glassolutions » s'est ainsi enrichi de nouvelles gammes de verres d'aménagement intérieur. Des plaques de verres mélangés à du tissu ( le « TEX GLASS ») jusqu’aux cloisons sans armatures apparentes CLIP-IN, les déclinaisons de verres d'intérieur chez Glassolutions sont nombreuses. Comme chaque modèle est conçu pour répondre aux besoins particuliers de clients spécifiques, les verres high-tech de l'enseigne assurent une multitude de fonctionnalités. Certains font office de supports d'images intégrées dans la structure, d'autres se muent en plaques chauffantes ou en revêtements éclairants ; la technologie PRIVA-LITE va même plus loin : ce verre passe de l'état transparent à translucide en quelques secondes, grâce à une simple commande d'interrupteur.

Cette innovation permanente rentre dans une stratégie à plus long terme. En effet, ces technologies sont encore inaccessibles au grand public aujourd'hui, une situation qui devrait évoluer d’ici 15, 20 ans. Tel est le souhait des dirigeants du groupe, qui prévoient d’intégrer l'innovation technologique au cœur de leur stratégie commerciale sur le long terme. Selon Sylvain Bredin, DG de Glassolutions, la plus grande difficulté n'est plus de concevoir et de créer des verres répondant aux aspirations de la clientèle. Il affirme que les idées avant-gardiste fourmillent au sein de la firme » mais que le plus grand obstacle consiste plutôt à trouver le bon équilibre entre le coût, les capacités de production du groupe et la demande du marché. La démocratisation de ces produits encore « élitistes » ne pourra se faire qu'une fois cette condition bien remplie.

Heureusement, plusieurs indices encourageants tendent à confirmer que Saint-Gobain est en passe de franchir ce cap. Glassolutions, à travers sa filiale américaine Sage Electrochromics, s'apprête à commercialiser des produits de vitrage d'un nouveau genre : les verres électrochromes. Ces verres dits actifs changent de teinte selon la saison, l'atmosphère

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (66.8 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com