LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

DES VIES SAUVEES GRACE A DES DONS D’ORGANES ET DE CELLULES

Cours : DES VIES SAUVEES GRACE A DES DONS D’ORGANES ET DE CELLULES. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  24 Février 2016  •  Cours  •  1 565 Mots (7 Pages)  •  519 Vues

Page 1 sur 7





Expose SVT

1°) DES VIES SAUVEES GRACE A DES DONS D’ORGANES ET DE CELLULES







2°) Sommaire :

Page 1: page de garde

Page 2: page de sommaire

Page 3: liste des organes et des tissus pouvant être greffe  ou transplanter

Page 4: les conditions de réussite d’une greffe

Page 5: liens entre le donneur et le receveur

Page 6: les principes des dons en France

Page 7: les étapes qui conduisent à une greffe ou à une  transplantation

Page 8: les personnes volontaires pour le don d’organes en France

Page 9: conclusion

3°) Liste des organes et des tissus pouvant être greffe  ou transplanter

Organes prelevables sur un être vivant :

Sur un être vivant on peut prélever des organes et des tissus tel que :

  •  les Cellules Souches Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non)

  • Rein, entre proches du cercle familial
  • Peau
  • Fragments osseux
  • Lobe hépatique et lobe pulmonaire (exceptionnellement)

 

Apres la mort on peut prélever des organes et des tissus  tel que :

  • Cœur
  • Foie
  • Rein
  • Cœur-poumon
  • Poumon
  • Pancréas
  • Os - cartilage
  • Cornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris
  • Peau
  • Intestin (rarement)

4°) les conditions de réussite d’une greffe

Il faut :

 D’une part, greffer un tissu ou un organe dont les caractéristiques biologiques soient les plus proches de celle du receveur : c'est la compatibilité tissulaire,

D’autre part, maîtriser les phénomènes inéluctables de rejet.

Pour qu'une greffe ou une transplantation soit réussie, il y a des compatibilités à respectées, et il faut absolument que le phénomène du rejet soit maîtrisé.

La compatibilité sanguine est primordiale (les groupes sanguins du donneur et du receveur doivent être compatibles) :

  • Le donneur O est le donneur universel
  • Le donneur A peut donner ses organes aux receveurs A et AB
  • Le donneur B peut donner ses organes au receveur B et AB
  •   Le donneur AB peut donner seulement ses organes à un receveur AB

5°) Qui peut donner ?

Le prélèvement est possible à tous les âges, ce qui surprend très souvent : un enfant, comme un grand-père, peut sauver plusieurs personnes le jour de son décès. Chacun peut donc, de son vivant, décider de devenir "potentiellement donneur". Pour les mineurs, rien ne se ferait sans l'accord des parents, mais afficher sa position en portant une carte de donneur est tout à fait possible et souhaitable et rendra plus sereine la décision.

C'est l'état physiologique de l'organe "le jour du décès" qui fait qu'il sera prélevé ou non, et l'engagement initial n'est pas contraint par votre état de santé du moment : vous pouvez vous engager aujourd'hui, même si vous avez un problème de santé.

Aujourd'hui en France on peut prélever :

 Des cœurs jusqu'à 65 ans,

 Des poumons jusqu'à 70 ans,

 Des foies jusqu'à 80 ans,

 Des reins jusqu'à 85 ans,

 Et des cornées jusqu'à ... 90 ans et plus !

En 2011, 31 % des personnes prélevées avaient 65 ans et plus, et l'âge moyen des donneurs ne cesse d'augmenter : il était de 53,6 ans en 2011. 

6°) les principes des dons en France

Si je refuse tout prélèvement d'organes le jour de mon décès, j'ai la possibilité de m'inscrire sur le Registre National des Refus, auprès de l'Agence de la biomédecine. J'aurai dès lors l'assurance de ne pas être prélevé.

Si au contraire je suis résolument pour le Don d'Organes, je dois :

 le signaler à mes proches pour qu'ils puissent témoigner de ma volonté,

 mieux, porter sur moi une carte de donneur d'organes. Celle-ci n'est pas obligatoire mais facilite grandement le don. Elle me permet d'affirmer ma position et signifie que "j'accepte que le jour de mon décès, si les circonstances le permettent, on me prélève des organes pour greffer à des malades en attente".
Je peux mentionner à mes proches ma volonté d'exclure du prélèvement un ou des organes particuliers.

Il n'y a pas d'âge minimum pour prendre sa carte de donneur : même un mineur peut affirmer ainsi sa position. Il faut simplement savoir qu'en cas de décès (idem pour un majeur faisant l'objet d'une mesure de protection légale), le prélèvement ne peut avoir lieu qu'avec l'accord des parents. L'expérience prouve que de connaître la position de leur enfant facilite le choix des parents.

7°) les etapes qui conduisent à une greffe ou à une transplantation

Pour le don avec un donneur cadavérique:
1 : Constat de mort cérébral chez le donneur (cette étape est extrêmement important et est faite selon un protocole extrêmement précis et sévère)

2 : Demande au proche s'ils acceptent le prélèvement. même dans les pays où le consentement est présumé, l'usage veut que le médecin demande aux proches (au moins de confirmer le consentement présumé du donneur) et ne procède pas aux prélèvements s'il y a un doute.

3 :Maintien des fonctions vitale du corps décédé et analyse des groupes tissulaires et de l'état des différents organes

4  : Transmission à une banque de données centralisées des organes disponibles et de leur caractéristiques

5 Recherche des receveurs

6 : Contact avec l'équipe médicale qui suit les éventuels receveurs pour savoir si la transplantation est possible (retour à (5) lorsqu'il y a des contre-indication.. la distribution d'organes se fait en général sur un principe FIFO (premier sur la liste, premier sorti) avec les exceptions d'urgence vitale et des considérations géographiques (conservation des organes pas plus de 4 h)

6 : préparation du patient à la transplantation, transport de l'organe.

 Pour les donneurs vivants (rein, foie):
1 : Analyse des motivations souvent avec l'appui d'un psychiatre.

2 : Si le principe est accepté, analyse d'histocompatibilité

3 : Bilan médical poussé du donneur
 
4 : Si l'état de santé du donneur permet la transplantation, fixation d'une date.

5 : RV sur la table d'opération. Les deux opérations (prélèvement et transplantation sont faits simultanément

...

Télécharger au format  txt (9.8 Kb)   pdf (218.5 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com