LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

TOP 10 Des Grandes Inventions EXPOSE

Compte Rendu : TOP 10 Des Grandes Inventions EXPOSE. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Mars 2015  •  1 529 Mots (7 Pages)  •  1 283 Vues

Page 1 sur 7

INTRO : Au cours du temps de nombreuses inventions technologiques ont amélioré la vie quotidienne des hommes et des femmes

Les hommes ont toujours fait preuve d'ingéniosité pour créer des objets rendant la vie plus facile et plus agréable

Découvrons quelques-unes de ces plus grandes inventions

Imprimerie

Ce sont les chinois qui sont à l'origine de l'invention de l'imprimerie au IIe siècle apr. J.-C, dans le but de simplifier l'utilisation de leur écriture idéographique. Découverte et perfectionnée en Europe au XVe siècle sous l'impulsion de l'allemand Gutenberg, l'imprimerie va contribuer largement à la diffusion de la pensée et des idées pendant la Renaissance.

C'est à l'Allemand Johannes Gutenberg (v. 1400-1468) que l'on doit le perfectionnement ou la redécouverte de ces techniques venues d'Asie. Il met au point les caractères mobiles en plomb reproductibles et utilisables à l'infini, une nouvelle encre d'impression et la presse à imprimer. Il est ainsi considéré comme le père de la typographie moderne grâce à sa Bible dite à « quarante-deux lignes » imprimée à Mayence entre 1452 et 1456 et considérée comme le premier livre réalisé en Europe à l'aide de caractères mobiles.

Ampoule électrique

L'ampoule électrique est un système protégé par une enveloppe en verre permettant de fabriquer de la lumière à partir de l'électricité.

Cette invention révolutionnaire a été mise au point par Joseph Swan en 1878 et améliorée par Thomas Edison en 1879. Suite à un procès, les deux inventeurs obtiennent le droit de fabriquer leurs ampoules. Swan invente alors le culot à baïonnette et Edison le culot à vis.

Thomas Edison a recherché le matériau idéal pour son ampoule. Après avoir testé 6000 échantillons de végétales et réalisé quelque 1200 tentatives, il a finalement opté pour un filament en bambou carbonisé.

Aujourd’hui l'ampoule électrique incandescence que nous connaissons utilise un filament de tungstène, un métal beaucoup plus résistant à la chaleur que le carbone.

Alcool

L’alcool est l’un des plus anciens produits psycho-actifs. Sa consommation rituelle, conviviale et festive, remonte à l’Antiquité. Au fil des siècles, son image aura bien évolué...

Durant des millénaires, la relation entre l’homme et l’alcool ne soulève aucune question, les boissons enivrantes étant considérées comme des produits d’origine divine.

Les croyances religieuses européennes glorifieront même le vin comme un breuvage reliant l’humain et le divin : on parle du « sang du Christ ».

A partir du 19e siècle, la révolution industrielle apporte de nouveaux procédés de production d’alcool, le rendant plus banal et surtout moins cher. La connotation positive encore donnée à l’alcool provoque une réelle « toxicomanie collective », que l’on appellera plus tard « alcoolisme ».

A l’aube du 20e siècle, un discours moralisateur et d’exclusion apparaît à l’encontre de l’alcool. Des mouvements se fédèrent en « ligue anti-alcoolique »

Fin des années 1960 que les campagnes gouvernementales de prévention apparaissent, mettant en avant les risques sanitaires et sociaux d’une consommation excessive d’alcool.

Dès 1990, les mesures restrictives se multiplient et le ministère de la santé met en place des actions de communications sous forme de campagnes audiovisuelles pour sensibiliser face au danger de l’alcoolisme

Conserve

Cette invention de 1795, que le français Nicolas Appert dévoile en 1810, consiste à placer les aliments dans des bocaux hermétiquement fermés, avant de les soumettre " à l’action de l’eau bouillante d’un bain-marie ". Cela permet de conserver les aliments sur une très longue durée.

Cette procédure est purement empirique et ne repose à l’époque sur aucune base scientifique connue.

Soixante ans plus tard, Louis Pasteur mettra en évidence le principe scientifique de l’influence de la chaleur sur la qualité bactériologique d’un produit – la "pasteurisation"

Carte à puce

Brevetée en 1974 par Roland Moreno, la carte à puce est une invention française. Elle s’est d’abord généralisée par le biais de la carte bancaire.

L’idée novatrice de Roland Moreno, autodidacte passionné d’électronique, est de loger une mémoire à circuits intégrés dans une carte à format standard

L’enregistrement de données de son projet de carte à puce est "irréversible, inconditionnel et sélectif", muni d’un "comparateur de code" et d’un "compteur d’erreurs".

Cette technique intéresse très vite le secteur bancaire (qui crée un groupement d’intérêt économique "Carte bancaire"), puis la direction générale des Télécommunications (aujourd’hui France Télécom) qui cherche alors à remplacer les pièces de monnaie des cabines téléphoniques par des cartes téléphoniques. Mais il faudra encore huit ans avant que la carte à puce ne franchisse l’étape industrielle (Gemplus International). Depuis lors, la carte à puce n’a cessé de se diversifier. Au début du XXIe siècle, trois milliards de cartes à puce sont utilisées dans le monde.

Minitel

Initiant les Français

...

Télécharger au format  txt (10.4 Kb)   pdf (116.1 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com