LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'influence Des Pays émergents Sur Les échanges Internationaux

Dissertation : L'influence Des Pays émergents Sur Les échanges Internationaux. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Mars 2014  •  1 431 Mots (6 Pages)  •  12 885 Vues

Page 1 sur 6

L’influence des pays émergents sur les échanges internationaux

Travail à faire

Présentez les travaux suivants dans le cadre d’une note structurée et argumentée.

1. Vous analyserez l’évolution des flux internationaux de biens et services des cinq pays émergents, les BRICS, ainsi que leur participation à la croissance mondiale.

2. Vous apprécierez le degré d’ouverture et le type de spécialisation des principales économies émergentes.

3. Vous interpréterez les comptes des transactions courantes des BRICS.

Proposition de note

L’influence des pays émergents sur les échanges internationaux

L’expression « pays émergents » se diffuse dans les organisations internationales (Banque mondiale, FMI, OMC) ainsi que dans les textes des journalistes et des économistes. Il n’existe pas de définition officielle des pays émergents. Cependant, on peut considérer que ce sont des pays qui présentent les caractéristiques suivantes : leurs revenus par habitant, qui sont intermédiaires entre ceux des pays les moins avancés et ceux des pays riches, et leur croissance élevée les placent dans une dynamique de rattrapage par rapport aux pays développés, ils connaissent des transformations institutionnelles et structurelles, ainsi qu’une ouverture internationale. Ces pays possèdent un potentiel de croissance important à moyen-long terme.

Les pays qui répondent à ces critères se situent principalement en Asie, en Amérique latine et en Europe de l’Est. Parmi eux, on en retient principalement cinq, désignés par l’acronyme BRICS : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Ces pays constituent, d’ores et déjà, de grandes puissances commerciales et financières, et sont appelés à jouer un rôle de premier plan dans les échanges internationaux de biens et de services.

L’analyse de l’évolution des flux internationaux de biens et services des cinq pays émergents, les BRICS, ainsi que leur participation à la croissance mondiale

Les pays émergents sont de plus en plus présents dans les échanges internationaux. Leur progression dans les échanges internationaux a été plus rapide que dans la production mondiale. En 2011, ils ont assuré 45,5 % des exportations mondiales de biens contre 26,7 % en 1993. Une grande partie de cette progression s’explique par le commerce international de cinq pays : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, les BRICS. L’insertion des BRICS dans le commerce international s’est fortement accrue ces dernières années : en 2011, ils réalisaient 17,2 % des exportations mondiales contre 7,9 % en 1983 et 17,4 % des importations contre 7 % en 1983.

L’influence grandissante des BRICS dans les échanges internationaux s’est faite à travers leur offre de biens et services et leur demande de matières premières et d’énergie. Le commerce entre les BRICS est stimulé par leurs complémentarités. L’accroissement s’explique également par la progression des échanges Sud-Sud. Si la part des pays du Sud dans les exportations mondiales est passée de 13 % en 2000 à 23 % en 2010, les échanges entre pays du Sud ont été dynamiques : ils représentaient plus de la moitié de leurs exportations (54 %) en 2010 contre 40 % en 2000.

Depuis quelques années la croissance mondiale est « tirée » par les pays émergents et tout particulièrement par certains d’entre eux comme la Chine et l’Inde. Le taux de croissance du PIB des pays émergents était de 6 % en 2012 contre un peu moins de 2 % pour les économies avancées, ce qui a entraîné une croissance mondiale de 4 % au cours de la même année. Du fait de cet écart entre les taux de croissance, on assiste depuis le début des années 2000 à un rattrapage des pays émergents. Leur part dans le PIB mondial a progressé pour atteindre près de 50 % alors que cette part se situait à environ 35 % au cours des années 1980 et 1990.

L’appréciation du degré d’ouverture et le type de spécialisation des principales économies émergentes

L’ouverture internationale est le processus par lequel les pays s’insèrent dans les flux d’échanges internationaux. Les économies émergentes et, parmi elles, les BRICS, s’ouvrent à ces échanges.

La part du commerce extérieur dans l’activité économique d’un pays permet d’apprécier son degré d’ouverture. Ce dernier se mesure habituellement par le taux d’ouverture, qui est le rapport entre la somme des exportations et des importations, d’une part, et le PIB, d’autre part.

Entre 1970 et 2011, les taux d’ouverture de la Chine et de l’Inde

...

Télécharger au format  txt (9.4 Kb)   pdf (104.2 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com