LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Écriture Personnelle: Faut-il avoir peur de nos rêves ?

Dissertations Gratuits : Écriture Personnelle: Faut-il avoir peur de nos rêves ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  18 Décembre 2013  •  482 Mots (2 Pages)  •  10 112 Vues

Page 1 sur 2

Faut-il avoir peur de nos rêves ?

“Faut-il avoir peur de nos rêves” nous demande-t-on. Cette question s’inscrit bien dans la modernité de nos sociétés, car notre monde est celui qui, certainement, aura été le plus attentif et soucieux de nos rêves : il les étudie, il les associe à notre sentiment de liberté, il les exploite économiquement. Mais, en même temps, c’est un monde qui s’en méfie, car nos rêves nous dispersent, ils nous intériorisent, et nous éloignent du partage social, celui du travail, celui de la reconnaissance de la loi : quand je rêve, je suis improductif et, surtout, je me met à la marge du sens commun. La question se pose donc, faut-il laisser rêver une société ? Faut-il cultiver ou, simplement, accepter que chacun porte en lui un rêve qui, évidemment, le dissocie du réel partagé ? Mais le problème se pose également à l’échelle individuelle, car si le rêve me soulage, il m’illusionne en même temps et, produisant à coup sûr des frustrations, il est la voie royale pour mes plus terribles déceptions. Que penser face à ses rêves que nous portons, sont-ils positifs ou bien constituent-ils une menace à la fois pour la communauté, mais surtout parfois pour moi-même ?

I. Les rêves nous construisent

Effectivement certains pensent que, les rêves nous construisent, car quand nous sommes enfant on à tous un rêve pour notre futur métier. Vous entendrez beaucoup de petit garçon vous dire qu’ils veulent être pompier ou footballeur et les petites filles qui vous diront qu’elles veulent devenir vétérinaire ou mannequin ... c’est se qui va les guider tout au long de leur vie. Ils vont faire leur étude en fonction de se rêve et trouver tout les moyens possibles pour arriver à leur but qui est de réaliser se rêve d’enfant.

II. Les rêves peuvent nous déconnecter des réalités personnelles mais aussi sociales

Mais selon moi, les publicités nous “vendent du rêve” qui nous éloigne peu à peu de la réalité mais aussi socialement des personnes qui nous entoure. En effet, les publicités nous vendent un rêve utopique, comme nous montre le film 99 francs qui retrace la vie d’Octave un publicitaire de génie, celui-ci arrive à faire passer un produit médiocre pour un produit à la mode et donc crée le rêve. Cependant, il cherche à détruire ce rêve car le désespoir fait vendre, notamment en faisant passer les anciens produits pour des choses démodés. Du coup les gens sont frustrés et cherche sans cesse à posséder ce que les autres ont, ce qui entraîne une jalousie permanente, sur une société fictive, basée uniquement sur l’apparence et qui désociabilise les gens qui cherche du réconfort auprès de rêve éphémère.

Le rêve permet de se construire mais il ne nous prépare pas à la déception du non accomplissement de nos rêves. Dans cette société de consommation, comment peut-on préparer les jeunes à se rêve éveillé.

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (52 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com