LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Sujet n° 59 : qu'est-ce Que Peut déterminer Un Pays émergent à Laisser Libres Ou à réglementer Les Opérations De Change Entre Ses Agents économiques Et Le Reste Du Monde ?

Rapports de Stage : Sujet n° 59 : qu'est-ce Que Peut déterminer Un Pays émergent à Laisser Libres Ou à réglementer Les Opérations De Change Entre Ses Agents économiques Et Le Reste Du Monde ?. Recherche parmi 275 000+ dissertations

Par   •  14 Juin 2013  •  754 Mots (4 Pages)  •  1 304 Vues

Page 1 sur 4

Les « pays émergents » sont des pays dont le PIB par habitant est inférieur à celui des pays développés, mais qui connaissent une croissance économique rapide, et dont le niveau de vie ainsi que les structures économiques convergent vers ceux des pays développés.

Prix d’une devise par rapport à une autre, le taux de change peut être fixé par les autorités ou fluctuer librement selon l’offre et la demande des monnaies concernées. Entre ces deux situations extrêmes, il existe une infinité de régimes intermédiaires.

En réalité, les théoriciens de l’économie considèrent que les déterminants sont plus nombreux et que leurs effets sur le cours de change sont complexe,. les principales réflexions se classent en deux familles : celles concernant les fondamentaux macro-« économiques réels (croissance, inflations et solde des transactions courantes) l’objet de première partie ; celles s’appuyant sur les allocations d’actifs financiers et qui privilégient donc les variables financières (taux courts, taux longs, valorisations boursières) , l’objet de seconde partie .

I.les fondamentaux réels : la parité des pouvoirs d’achat (PPA).

Ce raisonnement s’appuie essentiellement sur le déséquilibre du solde des transactions courantes provoqué par une perte de compétitivité de l’économie nationale

Une forte conjoncture nationale rapport au reste du monde peu justifier une détérioration du solde des transactions courantes à causes d’une demande importante de produits d’importations. Hormis ce facteur à court terme, le solde courant est influencé de manières plus fondamentales par la compétitivité relative de l’économie nationale par rapport au reste du monde.

Cette compétitivité relative s’appuie sur la notion de parité des pouvoir d’achat. En terme absolu, la PPA compare le prix moyen d’un panier de biens de consommation représentatif d’une consommation type par rapport au prix de ce même panier dans les autre pays. De cette comparaison, il est possible de dégager en principe le taux de change d’équilibre de la monnaie nationale. La difficulté est d’identifier le panier représentatif. Une version simpliste, utilisée par l’hebdomadaire anglais « The Economiste » consiste à comparer les prix du « Big Mag » vendu dans la chaine de restauration rapide McDonald’s.

Au-delà de cette comparaison simpliste, il n’existe pas vraiment de consensus sur le panier le plus représentatif. Ce qui explique la tendance à raisonner en termes de variation ; par rapport à une année de référence ou une moyenne de plusieurs années.

Au-delà du jeu d’inflation, il convient de prendre en compte d’autres variables qui affectent la compétitivité de l’économie nationale : compétitivité des prix (flexibilité des salaires, gains de productivité, etc..), mais aussi indépendamment des prix (différenciation des produits, qualité des services après-vente…).

II. les variables financières.

1. les allocations d’actifs : approche de stocks contre approche de flux.

Le raisonnement précédent sur une période donnée ignore l’accumulation des déséquilibre, période après période, et donc des stocks d’actifs dans la monnaie concernée accumulés par les non-résidents.

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (71.8 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com