LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Quelles sont les fonctions économiques de la monnaie et si celle-ci possède d'autres fonctions?

Analyse sectorielle : Quelles sont les fonctions économiques de la monnaie et si celle-ci possède d'autres fonctions?. Recherche parmi 275 000+ dissertations

Par   •  19 Février 2014  •  Analyse sectorielle  •  838 Mots (4 Pages)  •  748 Vues

Page 1 sur 4

Aujourd’hui en France, on distingue trois formes de monnaie, la monnaie étant définie comme l’ensemble des moyens de paiement dont disposent les agents économiques pour régler leurs transactions. D’abord, la monnaie divisionnaire (les pièces ou monnaie métallique utilisées dans des transactions de faibles montants), puis la monnaie fiduciaire (elle a un caractère fiduciaire basé sur la confiance, car sa valeur faciale est supérieure à la valeur intrinsèque) et enfin la monnaie scripturale (elle circule par jeux d'écritures électroniques entre comptes par l'intermédiaire d'instruments tels que les chèques ou les virements).

On peut alors se demander quelles sont les fonctions économiques de la monnaie et si celle-ci possède d'autres fonctions.

Après avoir montrer les différentes fonction économique de la monnaie, nous montrerons ses fonctions sociale et politique.

La monnaie remplit par définition trois fonctions économique, tout d'abord une fonction d'unité de compte qui lui permet d'exprimer la valeur de tous les biens et services dans une unité commune. Elle a aussi une fonction d'intermédiaire des échanges, ce qui permet à chaque individu de vendre ce qu'il veut pour acheter ce qu'il veut sans avoir besoin de chercher qui veut échanger le produit qu'il a avec celui qu'il veut. Et enfin elle a aussi une fonction de réserve de valeur, grâce à la monnaie, on peut garder les revenus d'une vente pour faire un achat ultérieur (alors que dans le troc l'achat se fait en même temps que la vente. Les actifs d’un patrimoine peuvent être classés selon leur degré de liquidité. Certains actifs sont plus liquides que d’autres. On dit qu’un actif est liquide lorsque le détenteur de monnaie retrouve sans délai et sans risque la totalité de la valeur de son actif. Par exemple, selon leur degré de liquidité le billet de banque est plus liquide qu'une action d' une société, et cette dernière plus que la voiture, la maison ...car ces dernières sont des biens plus difficile à vendre (il y a donc un délai pour récupérer son pouvoir d’achat immédiat) et il y a un risque de perte de valeur c'est-à-dire de vendre le bien moins cher que ce que l’on pensait en retirer. Dans le document 1 traitant des agrégats monétaires de la zone euro de 1997 à 2011 on retrouve cette différence de liquidité dans les agrégats monétaires, en effet les agrégats mesurent la masse monétaire en circulation selon leur liquidité Un actif est très liquide si je peux le vendre rapidement sans perdre ou en perdant peu de pouvoir d’achat comme la monnaie.. Le plus liquides de ces agrégats est M1 qui regroupe l’ensemble des moyens de paiement directement utilisable par les agents économiques, ensuite nous avons M2 qui comprend M1 plus la monnaie scripturale déposée par sur des comptes à termes pouvant rapidement se transformer en instrument de paiement et enfin nous avons M3 qui comprend M2 et de la monnaie encore moins facilement transformable en moyen de paiement.

Chaque civilisation a inventé des formes de monnaie et celles-ci ont considérablement évolué au cours du temps. On distingue deux sorte de monnaie différente, il y a deux grandes forme de monnaie, la monnaie fiduciaire et la monnaie scripturale.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (74.8 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com