LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Vertue De La Monnaie

Mémoire : Vertue De La Monnaie. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  19 Novembre 2011  •  1 092 Mots (5 Pages)  •  487 Vues

Page 1 sur 5

La question de la valeur de la monnaie a été largement reprise par les médias à l’occasion du G20 qui c’est déroulé en novembre 2010 à Séoul. La Chine et les Etats-Unis sont accusés de dévaluer leurs monnaies afin de favoriser leurs échanges extérieurs.

On considère comme monnaie tout moyen de paiement accepté pour la livraison de biens ou le règlement d’une dette. La monnaie a aussi un rôle de créatrice de lien social puisque c’est le fruit d’une convention sociale, d’un accord commun.

Une monnaie forte est une monnaie fortement et durablement demandée sur le marché des changes et dont la valeur s’apprécie par rapport aux autres monnaies. A l’inverse, une monnaie faible, qui est plus souvent offerte que demandée sur le marché des changes, a tendance à se déprécier.

La banque centrale définit la politique monétaire et la politique de change, au moyen des taux d’intérêts directeurs (= prix que fait payer la banque centrale aux banques commerciales pour leur fournir de la monnaie centrale). Les banques centrales peuvent donc influencer la valeur de leur monnaie. Elle s’apprécie ou se déprécie sur le marché de la monnaie au travers de deux éléments principaux : le taux d’intérêt et la confiance accordée aux pays qui utilisent cette monnaie.

La conjoncture française et européenne met au centre de l’actualité les problèmes liés à un euro fort.

A cet égard, il serait intéressant de savoir s’il existe des avantages qui pourraient en quelque sorte compenser les inconvénients d’une monnaie forte, voire entraîner des améliorations conjoncturelles ou structurelles pour le pays qui dispose de cette monnaie forte.

Quelles sont les avantages d’une monnaie forte ?

Dans une première partie, nous verrons qu’une monnaie forte procure un avantage monétaire dans le cadre d’échanges avec un pays dont la monnaie est plus faible. Puis, dans une seconde partie, nous verrons qu’une monnaie forte peut être une stimulation pour l’innovation dans une quête de compétitivité.

I. Un avantage monétaire dans le cadre d’échanges avec un pays qui a une monnaie plus faible

Une monnaie forte est un avantage dans le cadre des importations, puisqu’elle permet d’acheter moins cher grâce aux taux de change. Ce gain en terme de coût peut alors être répercuté sur le pouvoir d’achat des consommateurs du pays en question.

A. La désinflation importée

• Les importations deviennent moins chères, ce qui contribue à limiter les coûts de production. Cette baisse des coûts de production peut ensuite être reporté sur les prix et donc favoriser la baisse du taux d’inflation. On parle de désinflation importée.

• Pour que ce mécanisme de désinflation importée entre en jeu, il faut évidemment échanger avec un pays dont la monnaie a une valeur plus faible.

Le mécanisme de désinflation importée favorise une baisse des coûts de production qui peut engendrer une baisse des prix, et ainsi constituer une augmentation du pouvoir d’achat.

B. Une augmentation du pouvoir d’achat

• A l’intérieur du pays :

- Si le mécanisme de désinflation importée entraîne une baisse des prix (dans le cas où les importateurs et producteurs décident de répercuter leurs gains au change sur les prix), le consommateur va bénéficier d’une augmentation du pouvoir d’achat (à revenu égal).

- La montée de la valeur de l’euro a permis aux pays européens d’absorber en grande partie la flambée du coût du pétrole et des matières premières qui ont un cours en dollars.

• A l’extérieur du pays : les touristes qui consomment à l’étranger vont voir leur pouvoir d’achat augmenter.

Ex : « un touriste de la zone euro se rendant aux États-Unis

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (178.3 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com