LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Politique Sociale Du Handicap

Dissertations Gratuits : Politique Sociale Du Handicap. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  17 Novembre 2012  •  753 Mots (4 Pages)  •  1 018 Vues

Page 1 sur 4

Politique sociale

« Handicap »

 Les définitions du handicap

• La définition de l’OMS (Classification Internationale du Handicap)

« est handicapé un sujet dont l’intégrité physique ou mentale est passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit l’effet de l’âge, d’une maladie ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouvent compromis. »

La classification de l’OMS distingue trois plans :

- La déficience : perte de substances ou altération d’uns structure ou fonction psychologique, physiologique ou anatomique (déficience intellectuelle, du psychisme, du langage, auditive, organique…)

- L’incapacité : résultante de la déficience. Réduction ou impossibilité à accomplir certaines activités.

- Le désavantage : conséquence de l’incapacité. Limite ou interdit l’accomplissement d’un rôle social.

• La définition française du handicap

La loi du 11 février 2005 : « constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans un environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

 Les différentes déficiences :

• Déficience motrice : troubles pouvant entrainer une atteinte partielle ou totale de la motricité, notamment des membres supérieurs et/ou inférieurs.

• Déficience visuelle : personnes aveugles ou malvoyantes

• Déficience auditive : surdité légère moyenne ou profonde

• Déficiences mentales : La déficience intellectuelle est une limitation des performances des fonctions mentales. Origine génétiques ou biologiques, des facteurs familiaux ou environnementaux peuvent intervenir. On le distingue selon le niveau de quotient intellectuel :

 Retard mental léger : QI de 69 à 50

 Retard mental moyen : QI de 49 à 35

 Retard mental grave : QI de 34 à 20

 Retard mental profond : QI de moins de 20

• Déficiences cognitives : différente de la déficience intellectuelle. Elle est la conséquence des troubles de l’attention, la mémoire, le langage…. Il s’agit des troubles de l’apprentissage et des TED (troubles envahissants du développement.)

TED : troubles de la communication + troubles de la relation sociale + conduites répétitives ou centres d’intérêt restreint.

• Déficiences psychiques : définit les conséquences sociales et relationnelles de la maladie mentale. Désigne aussi les difficultés relationnelles et un recours à un accompagnement spécialisé

• Polyhandicap : handicap grave dans lesquelles la déficience mentale sévère et la déficience motrice sont associés.

 « plurihandicap » : association de deux ou plusieurs déficiences

 « surhandicap » : déficience mentale ou motrice + déficience sensorielle

• Handicap rare : affection

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (85.9 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com